emphysème (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • emphysema

Etymologie

gr. emphusêma, gonflement, de emphusân, enfler

Définition

Gonflement d'un tissu par infiltration d'air ou de gaz.

Détails

Exemples :
- L'emphysème pulmonaire, emphysème alvéolaire (pulmonary emphysema) est une dilatation excessive des alvéoles pulmonaires qui peuvent même se rompre d'où passage d'air dans les tissus interstitiels.
- L'emphysème cutané, de la peau.
- L'emphysème foetal (foetal emphysema) est une décomposition gazeuse du fœtus dans l'utérus. Il y a une boursouflure sous-cutanée gazeuse et une odeur putride. C'est un accident est très grave car c'est une gêne pour la mise bas, et un risque élevé d'infection pour la mère et pour l'accoucheur. La mère en meurt souvent.
- L'emphysème intestinal, pneumatose kystique de l'intestin (intestinal emphysema) avec vésicules de gaz dans l'intestin ou le mésentère à l'autopsie ou à l'abattoir.

" EMPHYSÈME, s. m. (Médecine & Chirurg.) εμφυσέμα, inflatio, de φύση, flatus, signifie en en général toute tumeur formée par l’air, ou toute autre matière flatueuse, rarescible, ramassée dans quelque partie du corps que ce soit.
Lorsque le scrotum est distendu par des flatuosités, l’enflure qui en résulte est appelée pneumatocele. Lorsque c’est dans la cavité de l’abdomen qu’il se forme un amas de substance aérienne, qui en distend les parois, & les rend susceptibles de retentir comme un tambour, lorsqu’elles sont frappées ; on donne à ce gonflement le nom de tympanite : mais ce ne sont-là que des espèces d’emphysème distinguées par des dénominations particulières, à cause de la différence du siège.
Cependant il est reçu parmi les Médecins, que l’on doit entendre par emphysème proprement dit, pris dans un sens plus borné, celui qui occupe toute ou presque toute l’habitude extérieure du corps ; & que l’on appelle tumeur emphysémateuse, celle qui n’occupe que quelque partie de la surface du corps : c’est de ces deux espèces d’emphysème dont il s’agit ici ; les autres sont traitées sous les noms qui les distinguent. Voyez Pneumatocele, Tympanite.
Le siège de l’emphysème est dans le tissu cellulaire qui est distribué sous toute l’étendue de la peau...
Les maquignons & les marchands de bœufs se servent aussi quelquefois de cet expédient pour faire paraître les animaux dont ils font commerce, plus pleins, plus gras...
Il n’est pas nécessaire qu’il se fasse aucune rupture dans les parois des cellules pour établir la communication nécessaire pour produire l’emphysème. Cela est suffisamment prouvé par ce qui arrive à ceux qui ont eu un emphysème général formé par l’air, qui s’est insinué dans tout le tissu cellulaire sans exciter aucune douleur, en pénétrant par une très-petite plaie faite à la poitrine...
La cause de l’emphysème est presque toujours externe, comme il constate par les observations ; il est souvent une suite des plaies faites à différentes parties du corps... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • bovin
  • cheval
  • pathologie
  • reproduction

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [02/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15237 photos ou dessins.