duodénum (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • duodenum (n. m.)

Anglais

  • duodenum

Etymologie

qui mesure douze doigts

Définition

Première partie de l'intestin grêle qui suit immédiatement l'estomac ou la caillette (dont il est séparé par le pylore).

Détails

Il reçoit la bile du foie et le liquide pancréatique du pancréas.

" DUODENUM, s. m. terme d’Anatomie ; c’est le premier des intestins grêles ou petits boyaux, celui qui reçoit de l’estomac les aliments dont la chylification est à moitié faite. Voyez l’article Intestins.
On l’appelle duodenum, à cause qu’il est long de douze doigts ; c’est pourquoi quelques-uns le nomment dodecadactilum.
Le duodenum vient du pylore ou de l’orifice droit de l’estomac ; de là descendant vers l’épine de droit à gauche, il se termine où commencent les circonvolutions du reste.
Ses tuniques sont plus épaisses, & sa cavité ou canal moindre que ceux des autres intestins : à son extrémité la plus basse sont deux canaux qui s’ouvrent dans sa cavité ; l’un qui vient du foie & de la vésicule du fiel, appelé le canal commun cholédoque ; & l’autre qui vient du pancréas, appelé pancréatique. Voyez Canal cholédoque & Pancréas.
Le duodénum est parfaitement droit ; mais l’intestin jéjunum fait différents tours & inflexions. La raison en est que la bile & le suc pancréatique se mêlant au commencement de ces intestins ou à l’extrémité du duodénum, précipiteraient trop rapidement sans ces circonvolutions non seulement les parties grossières des excréments, mais encore le chyle lui-même. Voyez Bile, Excrément, &c. Chambers.
Cette première portion du canal intestinal est regardée par quelques auteurs, & particulièrement par Frédéric Hoffman, comme un estomac succenturial, c’est-à-dire un substitut de ce viscère, en tant qu’il semble que l’ouvrage de la digestion qui a été bien avancé dans le ventricule se perfectionne principalement dans le duodenum.
Ce sentiment est fondé sur les considérations suivantes : cet intestin a de plus fortes tuniques ; & il est plus large que les autres intestins grêles, selon l’observation de plusieurs grands anatomistes, tels que Vésale, Weslingius, Diemerbroeck. Il a une courbure en forme de cul-de-sac propre à retarder le cours des matières qui y sont contenues, telle qu’il ne s’en trouve point de semblable dans toute la suite des petits boyaux : il est garni d’un plus grand nombre de glandes qui fournissent une grande quantité de suc digestif salivaire, semblable au suc gastrique, plus fluide que la lymphe qui se sépare dans les autres glandes intestinales ; il n’a point de veines lactées ; il n’est point flottant dans la duplicature du mésentère, comme tous les autres boyaux.
Par tous ces caractères le duodénum a beaucoup de rapport avec l’estomac : il a de plus que ce viscère trois différents menstrues qui s’y répandent abondamment : savoir la bile hépatique, la cystique, & le suc pancréatique, qui en se mêlant avec la pâte alimentaire fournie par l’estomac, dissolvent les matières grasses, résineuses, qui ont éludé l’action des sucs digestifs de l’estomac, qui n’ont pas les qualités propres pour les pénétrer. Les matières salines, gommeuses, sont aussi ultérieurement dissoutes par la lymphe des glandes de Brunner & du pancréas ; en sorte que le chyle, après avoir éprouvé aussi l’action des parois musculeux de cet intestin qui exerce une sorte de trituration, qui tend à broyer & à mêler plus intimement les matières inquilines avec les étrangères, sort du duodénum en état de commencer à fournir à la sécrétion du chyle, dans les premières veines lactées qui se trouvent dans le jéjunum ; & la matière alimentaire paraît avoir été plus changée, plus élaborée depuis qu’elle est sortie de l’estomac, qu’elle ne l’avait été par toutes les puissances dont elle avait précédemment éprouvé l’action combinée. .. (L) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.