diptères (adj.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Diptera

Anglais

  • fly

Etymologie

gr. dis, deux et pteron, aile : qui a deux ailes

Définition

- 1. adj. Qui a deux ailes.
- 2. n. m. (fly) Ordre d'insectes endoptérygotes type mouche (brachycères) et moustique (nématocères). Ils sont pourvus d'une seule paire d'ailes membraneuses fonctionnelles, la 2e étant absente ou réduite à des balanciers = haltères claviformes. Ils sont holométaboliques. Les pièces buccales sont de type suceur. Parfois, elles peuvent piquer. Opposé à tétraptère.

Détails

On distingue :
- Brachycera, brachycères, mouches, trapus aux antennes courtes à 3 articles,
- Nematocera, nématocères, moustiques, grêles, aux antennes longues à plus de 6 articles.

" ordre DIPTÈRES. Insectes suceurs, pourvus de deux ailes seulement ; métamorphoses complètes.
Comme leur nom l'indique (dis, deux ; pteron, aile), les Diptères ne possèdent que deux ailes, les antérieures, nues et membraneuses ; mais, en arrière de chacune d'elles, on observe souvent une petite écaille (cuilleron) recouvrant elle-même une sorte de bouton pédicule connu sous le nom de balancier. On est d'accord aujourd'hui pour voir, dans les balanciers, les ailes de la seconde paire transformées : ce sont, en tout cas, des organes très importants, car leur disparition entraîne la perte de l'équilibre et aboutit, par suite, à l'abolition du vol.
L'appareil buccal est propre à sucer et souvent à piquer : c'est une trompe ou un suçoir assez complexe et variable. La partie essentielle est représentée par la lèvre inférieure, qui replie ses bords en dessus, de manière à constituer un canal. Dans l'intérieur de cette gaine, existent des stylets sétiformes, qui jouent le rôle d'appareil perforant; le nombre maximum de ces soies est de six, savoir : une pièce impaire, dite épipharynx, correspondant au labre, mais prolongeant la face dorsale du pharynx ; une autre pièce opposée à celle-ci, l'hypopharynx, qui continue la face ventrale du même organe ; enfin, les deux mandibules et les deux mâchoires, celles-ci pourvues de palpes qui semblent annexés à la base de la trompe. Mais souvent une partie de ces soies s'atrophient, et dans certains cas (Muscidés), il ne reste que l'épipharynx et l'hypopharynx, propres ou non à perforer.
Les pieds se terminent par un tarse à cinq articles, dont le dernier est muni de deux griffes, accompagnées en général de deux ou trois coussinets en forme de semelles, dits pelotes ou pulvilles ; la face inférieure de ces pelotes est garnie de poils à extrémité cupuliforme produisant une adhérence à la façon de petites ventouses. Les Diptères ont des métamorphoses complètes. Leurs larves se présentent sous deux formes distinctes : les unes sont munies d'une tête où les pièces buccales sont-assez nettes, ainsi que les antennes et les yeux ; les autres, beaucoup plus communes, sont acéphales, et leur extrémité antérieure est tout à fait charnue ou présente seulement deux crochets cornés. — Les larves céphalées donnent, en subissant leur dernière mue, des nymphes mobiles (Cousins) ou immobiles (Taons) ; mais les larves acéphales ne changent pas de peau au moment de la nymphose : celte peau se durcit et donne lieu à une pupe en tonnelet, dans laquelle se trouve cachée la véritable nymphe (Muscidés, OEstridés)..." (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 742-3)

Sections

  • parasitologie
  • pathologie
  • zoologie

Classification française

  • Insectes
  • ptérygotes

Classification scientifique

  • Pterygota
  • Neoptera
  • Endopterygota

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [14/10/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31960 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14035 photos ou dessins.