diabète (n. m.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • diabète sucré
  • urophthisie

Anglais

  • diabetes mellitus

Définition

Syndrome nutritionnel caractérisé par de la glycosurie (sucre dans les urines) chronique, de l'hyperglycémie (taux de glucose dans le sang élevé), de la polydipsie (soif), de la polyphagie et de la polyurie.

Détails

Il est assez fréquent chez le chien âgé (8-10 ans), bien nourri, vivant en appartement, souvent obèse. Il y a atteinte du pancréas, du foie, des surrénales ou de l'hypophyse.
On distingue le diabète gras ou floride (de l'obèse) et le diabète maigre. Complications : la cataracte surtout. Traitement : régime pauvre en féculents et en sucres, insuline ou sulfamides hypoglycémiants. Chez l'homme on distingue :
- diabète de type 1 dit insulinodépendant (anc.), maladie auto-immune où les cellules béta des îlots de Langherans du pancréas sont détruites.
- diabète de type 2 où la production d'insuline est faible et les tissus résistent à l'insuline (insulinorésistance). Il est lié à l'obésité, à la sédentarité et à l'alimentation. Des complications sont possibles : athérosclérose, cécité (rétine), ulcères des pieds.

" DIABETES, s. m. (Médecine.) c’est le nom d’une maladie caractérisée par une excrétion de différentes humeurs faite par les voies urinaires, plus fréquente & plus abondante que celle des urines seules dans l’état naturel.
Le mot diabetes vient de διαϐαίνειν, permeare, passer vite, parce que les fluides évacués dans cette maladie semblent être dérivés de la masse des humeurs pour couler avec accélération par les conduits des urines, & parce que la matière de cette évacuation est rendue comme par un siphon que les Mécaniciens appellent aussi diabetes. Cette maladie est aussi appelée δίψακος, parce qu’elle est ordinairement accompagnée d’une soif inextinguible, qui est un symptôme semblable à celui que produit la morsure d’un serpent de ce nom. On nomme encore le diabetes hydrops ad matulam, parce qu’il met les malades dans le cas de remplir souvent les vases destinés à recevoir l’urine. Les Latins n’ont pas donné de nom particulier à cette maladie ; Celse ne la désigne que par la périphrase nimia urinæ profusio ; & on l’appelle quelquefois en français flux d’urine... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32134 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15569 photos ou dessins.