forger

Bookmark and Share

Anglais

  • forging

Etymologie

du lat.

Définition

Se dit d'un cheval dont un pied antérieur heurte un postérieur pendant le trot, d'où un bruit de choc.

Détails

Ce défaut est remarqué chez les chevaux jeunes ou fatigués.

" Forger un Fer, (Manège & Maréch.) action du maréchal qui donne à du fer quelconque la forme qu’il doit avoir, pour être placé sous le pied du cheval.
Le fer que les Maréchaux doivent employer, doit être doux & liant ; un fer aigre soutiendrait avec peine les épreuves qu’ils lui font subir à la forge, & ne résisterait point à celles auxquelles le met le travail de l’animal.
Ces ouvriers nomment loppin, un bout coupé d’une bande de fer, ou un paquet formé de morceaux de vieux fers de cheval. Celui qu’ils coupent à la bande en est séparé au moyen de la tranche.
Un compagnon prend un loppin de l’une ou de l’autre espèce, proportionné aux dimensions qu’il prétend donner à son fer, & le chauffe jusqu’à blanc tout-au-plus, ...

Forger, (Manège & Maréch.) Cheval qui forge, cheval qui dans l’action du pas, & le plus souvent dans celle du trot, atteint ou frappe avec la pince des pieds de derrière les éponges, le milieu, ou la voûte de ses fers de devant. Ce défaut que l’on distingue aisément à l’ouie d’une infinité de heurts répétés, est d’autant plus considérable, que communément il annonce la faiblesse de l’animal : aussi ne doit-on pas être étonné de rencontrer des poulains qui forgent. Il provient aussi de la ferrure, quelquefois de l’ignorance du cavalier, qui, bien loin de soutenir son cheval, le précipite indiscrètement en-avant & sur les épaules, & le met par conséquent dans l’impossibilité de lever les pieds de devant assez tôt, pour qu’ils puissent faire place à ceux de derrière qui les suivent. La première de ces causes ne nous laisse l’espoir d’aucune ressource : l’art en effet ne nous en offre point, quand il s’agit d’un vice qui procède de la débilité naturelle de la machine. A l’égard de ceux que notre impéritie occasionne, il est aisé d’y remédier. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • cheval
  • pathologie
  • travail
  • zootechnie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [04/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15240 photos ou dessins.