cutané (adj.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • dermique (adj.)

Anglais

  • cutaneous

Définition

Relatif à la peau.

Détails

"CUTANÉ, adject. en Anatomie, Se dit des parties voisines de la peau. Artères cutanées, veines cutanées, muscles cutanés, nerfs cutanés.
Le nerf cutané interne est le plus petit des nerfs brachiaux ; il naît de l’union de la septième paire cervicale avec la première dorsale ; il descend le long de la partie interne du bras, entre la peau & les muscles, jusque vers le condyle interne de l’humérus, en accompagnant la veine basilique ; & après avoir jeté plusieurs rameaux, il va se terminer dans la peau que couvre le poignet en fournissant des rameaux jusqu’au petit doigt.
Le nerf cutané externe. Voyez Musculo-cutané. (L)
Cutanée, (glande) Anatomie, nom qu’on donne à plusieurs petits grains, dont la surface interne de la peau est toute parsemée, & dont les conduits excréteurs percent tantôt à côté des mamelons, tantôt dans les mamelons même, suivant les observations de M. Winslow.
Les Anatomistes distinguent ordinairement ces glandes en deux classes ; Stenon & Malpighi ont appelé les unes miliaires, Morgagni & Valsalva ont nommé les autres sébacées. Voyez Sébacée, Miliaire. Ruysch n’adopte point ces glandes ; Boerhaave au contraire admet en outre un troisième genre de glandes cutanées, qui sont simples, n’ont qu’un follicule, dans lequel les artères s’ouvrent de toutes parts ; & leurs sucs plus tenus enduisent les poils, les cheveux, & empêchent leur desséchement. Ce sont-là les cryptes de Boerhaave qui en a fait la découverte.
Il y a peut-être encore d’autres sortes de glandes cutanées, qui forment ce mucus qu’on aperçoit dans tous les endroits où l’épiderme se détache ; on trouve partout la nécessité d’enduire la peau ; & l’analogie des poissons donne lieu de présumer que dans l’homme les parties externes de la peau, comme les parties internes du corps, sont tapissées de follicules muqueux. On ne peut s’empêcher d’accorder à Ruysch, que tous les tubercules cutanés ne sont pas des glandes ; mais on peut encore moins se dispenser de croire avec Stenon, Malpighi, Littre, Duverney, Van Horn, Cowper, Morgagni, Boerhaave, Winslow, &c. que parmi ces tubercules cutanés, il y en a un très grand nombre qui sont de vraies glandes. Article de M. le Chevalier de Jaucourt... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.