culicidés (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Culicidae

Autre nom

  • moustiques (n. m.)

Anglais

  • Culicidae
  • mosquitoes

Définition

Famille d'insectes diptères nématocères (Nematocera Culicimorpha Culicoidea). Ils ont des antennes au calibre uniforme, longues et grêles et des ailes allongées écailleuses. Larves et nymphes sont aquatiques, dans les eaux stagnantes. La larve d'anophèle est parallèle à la surface, celle de Culex est inclinée. Ils transmettent des maladies importantes : le paludisme, des filarioses, la dengue, la fièvre jaune, la myxomatose, la fièvre de la vallée du Rift, le virus West Nile, des encéphalites à virus, la peste équine. Leur activité est surtout nocturne. Les femelles, aux antennes moins développées, sont hématophages.

Détails

Eviter les points d'eau stagnante pour éviter que les moustiques s'y reproduisent.
Pour éviter les piqûres de moustique : spray et crèmes, diffuseurs électriques, serpentins, pièges attractifs à moustiques (à lumière bleutée), vêtements longs et moustiquaires sont utilisés.
Les moustiques sont aussi utiles. Ce sont des aliments pour de nombreux oiseaux. Par les maladies qu'ils propagent, ils limitent la prolifération de nombreuses espèces animales. Ils jouent donc un grand rôle dans l'équilibre biologique.
On distingue 3 sous-fam. et 6 genres importants :
- Culicinae, culicinés (g. Culex, Mansonia et Theobaldia),
- Aedinae, aédinés (g. Aedes et Haemagogus) et
- Anophelinae, anophélinés (g. Anopheles).

" Famille des CULICIDÉS. — Les Culicidés ont une trompe longue et grêle, renfermant six soies ou pièces buccales disposées en lancettes et propres à piquer, du moins chez les femelles. Les palpes maxillaires sont à cinq articles. Les antennes, à quatorze articles, sont garnies chez les mâles de poils en panache. Les ailes sont posées à plat pendant le repos, et leurs nervures sont revêtues d'écailles serrées. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 798)

" MOUSTIQUE, s. f. (Hist nat.) petit moucheron de l’Amérique [sic], fort incommode, presque imperceptible à l’œil, & qui regardé au-travers d’une loupe, ressemble assez à la mouche commune ; il se tient dans les lieux bas voisins du bord de la mer & derrière des rochers à l’abri du vent. Sa piqûre occasionne une sensation brûlante, semblable à celle que pourrait causer la pointe d’une aiguille très fine rougie au feu. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • parasitologie
  • pathologie
  • zoologie

Classification française

  • insecte
  • diptère
  • nématocère

Classification scientifique

  • Nematocera

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2018, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/11/2018]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31903 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13097 photos ou dessins.