crinière (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • mane

Etymologie

lat. crinis, cheveu

Définition

Bande de longs poils du dos du cou du cheval, du lion, etc

Détails

" CRINIERE, s. f. (Maréchallerie.) C’est la racine du crin qui est sur le haut de l’encolure du cheval. Les crinières larges sont moins estimées que les autres. C’est un défaut, surtout aux chevaux de selle, que d’avoir une crinière large, parce qu’à moins que d’en avoir un soin extraordinaire, elle est sujette à la galle. Lorsque le cheval se cabre, on le prend aux crins ou à la crinière.
On appelle aussi crinière, une couverture de toile qu’on met sur les crins du cheval depuis le haut de la tête jusqu’au surfaix. Voyez Surfaix. Elle a deux trous à l’une de ses extrémités pour passer les oreilles, d’où elle vient répondre & s’attacher au licou sur le devant de la tête, & de là au surfaix sur le dos du cheval. Les Anglais donnent des crinières aux chevaux pendant l’hiver ; en France on ne s’en sert que dans les écuries. (V) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • anatomie
  • cheval

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.