crâne (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • cranium

Anglais

  • skull

Définition

-1. Boîte osseuse de la tête protégeant l'encéphale chez les vertébrés. Il est formé de 8 os chez les mammifères domestiques : un frontal, 2 temporaux, 2 pariétaux, un sphénoïde, un ethmoïde et un occipital.
- 2. En extérieur, régions correspondantes situées entre la face et la nuque. On distingue les régions occipitale, pariétale, temporale, auriculaire et frontale.

Détails

" Mammifères ... On a remarqué depuis longtemps que le développement du crâne, relativement à celui de la face, est d'autant plus considérable que l'animal est mieux doué sous le rapport des facultés intellectuelles. Les Mammifères inférieurs, tels que les Marsupiaux, ont un crâne très petit, tandis que leurs mâchoires sont énormes ; les Primates ont, au contraire, un crâne
très vaste. Il serait donc utile pour base ce qu'il a appelé l'angle facial. Cet angle est déterminé par une ligne horizontale qui passe au niveau de l'ouverture du conduit auditif et de la base des narines ou épine nasale inférieure, et par une ligne oblique, dite faciale, qui s'étend depuis la partie la plus saillante du front jusqu'aux incisives antérieures. Geoffroy Saint-Hilaire et Cuvier, Jacquart, Jules Cloquet, ont proposé diverses modifications à l'établissement de l'angle facial. Aujourd'hui on emploie souvent le procédé de Cloquet un peu modifié : l'angle facial a pour sommet constant le bord alvéolaire supérieur; la ligne horizontale passe par le trou auditif, la ligne faciale par le point sus-orbitaire de Broca ou ophryon, qui répond à la limite antérieure de la base crânienne vers le bas du front. Voici, pour quelques cas, la valeur de cet angle : Homme blanc, 72° ; Chimpanzé mâle, 56° ; Magot, 36,5° ; Maki, 26,5 ; Éléphant, 30,2 ; Chien, 24,3 ; Cheval, 24° (Topinard). " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1071)

" CRANE, s. m. (Anatom.) C’est, comme on sait, la boîte osseuse qui renferme le cerveau, le cervelet, & la moelle allongée, & défend toutes ces parties des injures extérieures. Cette boîte osseuse a une figure approchante de l’ovale ; elle est éminente dans la partie antérieure & dans la postérieure, & aplatie sur les côtés.
Le crâne est formé de l’assemblage de huit os, que l’on a distingué en communs & en propres. Parmi ces derniers on compte pour l’ordinaire le coronal, l’occipital, les deux pariétaux, & les temporaux. L’on range parmi les communs l’os sphénoïde & l’ethmoïde : cependant de tous ces os il n’y a que l’occipital & les pariétaux qu’on puisse regarder comme des os propres au crâne, les cinq autres étant communs à cette partie & à la face.
Tous ces os sont composés de deux lames nommées tables, entre lesquelles se rencontre une substance spongieuse appelée diploé. De plus, ils sont percés de plusieurs trous extérieurs & intérieurs, qui donnent passage à la moelle de l’épine, aux nerfs, aux artères, & aux veines. Enfin ils sont joints entre eux, & quelques-uns même avec ceux de la face, par sutures ; & ces sutures sont d’autant plus apparentes, que les sujets sont plus jeunes... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [23/09/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32144 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15746 photos ou dessins.