corne (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • piton (en corrida)

Anglais

  • horn

Définition

- 1. Un phanère. C'est un ongle enroulé formant un cornet centré sur une cheville osseuse.
- 2. Organe en forme de corne au sens 1. Exemple : - les cornes de l'utérus.

Détails

Chez les bovins, la corne est un étui rigide de kératine qui recouvre une protubérance du frontal, le pivot ou cornillon (Figure).
Les cornes des rhinocéros sont aussi des phanères, formées par de la kératine : une gangue amorphe entourée de longues fibres.

"  Ruminants ... A l'exception des Tragulidés, des Moschidés et des Camélidés, tous les Ruminants possèdent des cornes, armes diversement constituées qui souvent sont propres aux mâles, et, dans tous les cas, sont plus développées chez eux que chez les femelles. On en distingue trois sortes : 1° chez la Girafe, ce sont des saillies osseuses recouvertes par la peau non modifiée ; 2° chez les Bovidés ou Cavicornes, il existe une cheville osseuse, pleine ou creuse, fixée solidement au crâne et revêtue d'un étui corné : ces cornes sont permanentes, comme celle du premier type ; 3° chez les Cervidés, on voit apparaître d'abord des apophyses analogues à celles de la Girafe, mais terminées par un plateau à perles osseuses, appelé meule ou cercle de pierrures : à des époques déterminées, ce plateau est le siège d'une sorte de poussée inflammatoire, et donne ainsi naissance, avec une rapidité étonnante, à une production osseuse ou bois qui se recouvre d'une peau fine et velue bientôt desséchée et exfoliée ; puis, l'accroissement terminé, la circulation s'arrête et le bois finit par tomber. Il est à remarquer que le développement des bois est lié à la fonction des organes reproducteurs : un Cerf châtré n'en pousse plus de nouveaux, mais il conserve ceux qu'il possède au moment de l'opération. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1114-5)

" CORNE, s. f. (Hist. nat. des Insect.) Pointe fine, dure, sans articulation, qui sort ordinairement de la tête des insectes.
La Nature a donné des cornes dures à quelques insectes, tout comme elle en a donné à divers quadrupèdes. Ces cornes diffèrent des antennes, en ce qu’elles n’ont point d’articulations. Plusieurs insectes n’ont qu’une corne qui est placée sur la tête & s’élève directement en haut, ou se recourbe en arrière comme une faucille. Nos Naturalistes en ont donné des figures : mais il y a aussi des insectes qui ont deux cornes placées au-devant de la tête, s’étendant vers les côtés, ou s’élevant en ligne droite. Ces cornes sont ou courtes, unies, & un peu recourbées en dedans comme des faucilles, ou elles sont branchues comme celles du cerf-volant. Quelquefois elles sont égales en longueur, & d’autres fois elles sont plus grandes l’une que l’autre...
Corne, s. f. (Physiol.) Partie dure & solide qui naît sur la tête de quelques animaux à quatre pieds.
Le tissu de ce corps dur & solide paraît être un composé de plusieurs filets, qui naissent par étages de toute la surface de la peau qui est sous la corne. Tous ces filets étant réunis, collés, & soudés ensemble par une humeur visqueuse qui les abreuve, forment autant de cornets de différente hauteur, qui sont enchâssés les uns dans les autres, & prolongés jusqu’à la pointe de la corne, d’où vient que cette pointe composée de toutes ces enveloppes est fort solide, & que plus on approche de la base où ces cornets finissent par étages, plus on voit que l’épaisseur & la dureté de la corne diminuent.
Si l’on prend une corne sciée selon sa longueur, après l’avoir fait bouillir, on voit l’os qui soutient la corne, lequel se trouve aussi scié selon sa longueur... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.