conduit (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • canal (n. m.)

Anglais

  • duct

Définition

Canal.

Détails

Exemples :
- le conduit artériel, canal artériel, conduit de Botal, cf trou de Botal ;
- le conduit auditif externe est une partie de l'oreille externe ;
- conduits lactifères, cf canaux galactophores,
- conduit papillaire : Petit canal traversant l'extrémité de la tétine pour conduire à l'extérieur le lait accumulé dans le sinus lactifère de la mamelle ; cf sinus lactifère ;
- chez les tétrapodes, le conduit lacrymal débouche dans le sac nasal au niveau de la choane ; Il évite l'écoulement de larmes sous l'oeil.
- le conduit parotidien, canal parotidien, canal de Sténon : débouché d'une glande parotide,
- le conduit salivaire, conduit de Nuck, ductus nuckianus,
- le conduit thyréo-glosse, canal de His.

" CONDUIT, (Physiq.) Canal ou tuyau de plomb, de fer, de bois, de pierre, &c. servant au transport de l’eau, ou de tout autre fluide...
Conduit, en Anatomie, nom de différentes cavités qu’on appelle aussi canal. Voyez Canal.
Conduit auditif, (le) meatus auditorius, est l’entrée de l’oreille. C’est un conduit cartilagineux, divisé irrégulièrement en plusieurs endroits par des cloisons charnues & membraneuses, à-peu-près comme les bronches des poumons, sinon que les fibres charnues du conduit sont plus grosses. La partie interne, c’est-à-dire du côté du cerveau, est osseuse. Il est tapissé dans toute son étendue d’une tunique mince qui vient de la peau, & qui se continue jusque sur la membrane du tympan, où elle devient plus mince. Dès le commencement du conduit jusque presqu’à mi-chemin s’élèvent quantité de petits poils, à la racine desquels sort le cerumen ou cire de l’oreille qui s’embarrasse dans les poils, afin de mieux rompre l’impétuosité de l’air extérieur, & d’empêcher qu’il ne se jette trop précipitamment sur la membrane du tympan.
Conduit cystique,... cf canal cystique
Conduit urinaire, dans les femmes, est fort court ; il est tapissé intérieurement d’une tunique très-mince, & ensuite d’une autre d’une substance blanche : cette dernière donne passage à plusieurs petits canaux qui viennent de certaines lacunes qu’on y observe, & ces petits canaux déchargent une matière claire & visqueuse, qui sert à enduire l’extrémité du conduit urinaire. Chambers. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [12/11/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31973 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14115 photos ou dessins.