côlon (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • boyau culier (anc.) (n. m.)

Anglais

  • colon

Etymologie

gr. kôlon, gros intestin

Définition

Partie du gros intestin avant le rectum. (du côlon : en anglais colonic)

Détails

Chez l'homme, il comporte côlon ascendant (ascending colon), côlon transverse, côlon descendant (descending colon) et côlon sigmoïde (sigmoid colon). Chez le cheval, il comporte côlon flottant et côlon replié. Chez les bovins, c'est un côlon spiral.

" Colon, (Anatom.) Le second & le plus ample des gros boyaux, autrement nommé boyau culier. Quelques-uns dérivent ce mot de κωλύειν, retarder, parce que c’est dans ses replis que s’arrêtent les excréments : d’autres le tirent de κοῖλον, creux, à cause de la grande cavité de cet intestin ; & c’est de lui, disent-ils, que la colique a pris son nom.
Quoi qu’il en soit, il commence sous le rein droit, à la fin du cœcum, dont il n’est réellement que la continuation : il monte devant ce même rein, auquel il s’attache, passe sous la vésicule du fiel, qui lui communique là une teinture jaune, & il continue sa route devant la première courbure du duodénum, laquelle il cache en partie, & y est adhérent. Ainsi il y a dans cet endroit une connexion très digne d’attention, entre le colon, le duodénum, le rein droit, & la vésicule du fiel. De-là l’arc du colon se porte devant la grande convexité de l’estomac, quelquefois plus bas, après quoi il se tourne en-arrière sous la rate, dans l’hypochondre gauche, & descend devant le rein gauche, auquel il est plus ou moins attaché, & sous lequel il s’incline ensuite vers les vertèbres, en se terminant au rectum par un double contour, ou deux circonvolutions à contre-sens, qui représentent en quelque façon une S Romaine renversée. Ces derniers contours du colon sont quelquefois multipliés, & s’avancent même dans le côté droit du bassin : il règne le long de ces contours une espèce de franges adipeuses, nommées appendices graisseuses du colon.
Toute l’étendue de la convexité du colon est divisée en trois parties longitudinales par trois bandes ligamenteuses, qui ne sont que la continuation de celles du cœcum, & qui ont la même structure : il est alternativement enfoncé entre ces trois bandes par des plis transverses, & alternativement élevés en grosses bosses qui forment des loges qu’on appelle cellules du colon. Les tuniques de cet intestin concourent également à la formation de ses duplicatures & de ses cellules. Ses cellules qui sont nombreuses, servent à retenir quelque temps les excréments grossiers qui doivent sortir par l’anus ; car il aurait été également incommode & désagréable à l’homme de rendre continuellement les fèces intestinales : aussi le colon a-t-il plusieurs contours, outre une ample capacité, afin de contenir davantage ; & à l’exception du cœcum, il est le plus large & le plus ample de tous les intestins.
Le colon a aussi plusieurs valvules qui viennent des trois bandes ligamenteuses, lesquelles en rétrécissant cet intestin, rendent sa structure épaisse & forte. On observe entre autres valvules, celle qui se trouve au commencement de cet intestin ; elle empêche que ce qui est entré dans les gros boyaux ne retourne dans l’iléum...
Il paraît par ce qu’on vient de dire, que les matières fécales doivent s’accumuler dans le colon, y séjourner, se dessécher, & se putréfier de nouveau ; la membrane musculeuse venant ensuite à se contracter, pousse par l’action de ses fibres les excréments jusque dans le rectum.
Je voudrais que ces détails pussent donner au lecteur quelqu’idée de la conformation du colon, de son cours, de ses ligaments musculeux, de ses cellules, & de ses valvules... N’oublions pas de remarquer que le colon a dans quelques sujets des contours différents, & tout-à-fait singuliers... Art. de M. le Ch. de Jaucourt. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • anatomie
  • cheval

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2022, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [19/01/2022]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32363 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 18440 photos ou dessins.