coccidies (n. f.)

Bookmark and Share

Latin

  • Coccidia

Anglais

  • coccidia

Etymologie

gr. coccos, grain

Définition

Taxon d'apicomplexés (Apicomplexa). Protozoaires intracellulaires nucléés parasites importants des cellules épithéliales de l'intestin, des cellules du système réticulo-endothélial, des globules rouges et des globules blancs des invertébrés et des vertébrés. Ils se reproduisent par sporulation (spores en grains) ou par œufs (ookystes résistants). Il y a un ou 2 hôtes.

Détails

On distingue :
- Eimeriida,
- Eucoccidiorida,
- Lankesterellidae.
Les espèces principales sont :
Cryptosporidium meleagridis (intestin du dindon),
Cryptosporidium parvum,
Eimeria acervulina
(intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria adenoïdes (intestin du dindon),
Eimeria arloingi
(du mouton et de la chèvre),
Eimeria brunetti (intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria bovis
(coccidiose intestinale des bovins), Emeiria faurei ou Marotelia faurei (du mouton et de la chèvre),
Eimeria debliecki
(du porc),
Eimeria grenieri (intestin des pintades),
Eimeria intricata
(du mouton et de la chèvre),
Emeiria irresidua (du lapin- engendrent la coccidiose hépatique ou intestinale du lapin),
Emeiria magna
(du lapin),
Eimeria maxima (intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria meleagridis (intestin du dindon),
Eimeria meleagrimitis (intestin du dindon),
Eimeria mitis (intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria mivati
(intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria necatrix
(intestin et coaecum des Gallinacés), Eimeria preacox (intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria numidiae (intestin des pintades),
Emeiria
perforans, coccidie perforante (du lapin),
Eimeria solipedum (du cheval),
Emeiria stiedae (du lapin),
Eimeria tenella, coccidie délicate (intestin et coaecum des Gallinacés),
Eimeria truncata (truncata, tronqué) (reins de l'oie)
Eimeria zurni (coccidiose intestinale des bovins),
Globidium leuckarti
(du cheval),
Isospora bigemina, coccidie bigéminée (du chien et du chat),
Isospora cati ou Isospora félis (du chien et du chat),
Isospora rivoltae, coccidie de Rivolta (du chien et du chat),
Isospora suis (du porc),
Tyzzeria perniciosa (reins de l'oie),
Tyzzeria anseris
(reins de l'oie.

(Zundel Etienne, 1979. Coccidies et coccidioses intestinales du lapin. Thèse pour le doctorat Vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort, Univ. de Créteil, 115 p.)

" Coccidies. Sporozoaires à corps nu pendant le jeune âge, mais s'entourant, après avoir acquis tout leur développement, d'une coque résistante, à l'intérieur de laquelle le protoplasme se convertit en une ou plusieurs spores, qui se différencient elles-mêmes en un nombre variable de corpuscules falciformes.
Ces êtres, longtemps désignés sous les noms de Cellules, Corps ou Psorospermies oviformes, ont reçu de Leuckart celui de Coccidies, tiré du genre type Coccidium... " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 130)

Sections

  • caprin
  • mouton
  • parasitologie
  • pathologie
  • porc, porcin
  • zoologie

Classification française

  • protozoaire
  • coccidie

Classification latine

  • Alveolata
  • Apicomplexa
  • Coccidia

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2016, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [06/12/2016]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31206 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 9925 photos ou dessins.