clavelée (n. f.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • picotte (n. f.)
  • variole ovine

Anglais

  • clavelee
  • pox
  • sheep-pox
  • variola of sheep

Etymologie

lat. clavellus, petit clou

Définition

Maladie infectieuse, contagieuse et inoculable de l'agneau et du mouton, due à un virus particulier, proche du virus de la variole caprine, le poxvirus du mouton (sheep poxvirus, SPV, ovine poxvirus) du genre Capripoxvirus de la fam. des poxviridés (Poxviridae). Elle existe dans les régions méridionales de l'Europe et dans les pays d'élevage extensif.

Détails

La lésion la plus caractéristique, et qui a donné son nom à la maladie, est la croûte desséchée qui recouvre chaque vésico-pustule : elle ressemble à un clou à tête très large et à tige courte. Dans la forme nodulaire, la chute des nodules laisse la peau sans poils. Le jetage et la toux accompagnent l'éruption cutanée. Avec la peste des petits ruminants, la variole serait une cause importante de pneumopathie en Afrique. La mortalité est élevée dans certaines races et nulle dans d'autres races.
Il n'existe pas de traitement. La vaccination est pratiquée. La maladie faisait partie de la liste A de l'Oie.

" Claveau, (Art vétérin.) Maladie des brebis & des moutons ; en Latin clavola, f. pusula, f. colum. Elle se fait connaître dans son commencement par de petites élevures ou taches rouges qui se voient aux endroits où la laine garnit le moins la peau : ces taches ou élevures se changent ensuite en boutons ; l’animal tousse ; & porte la tête basse ; son nez devient morveux & galeux ; enfin il meurt au bout d’un petit nombre de jours. Si pour lors on lève la peau, on la trouve toute remplie de pustules, & communément les poumons & les reins plus gros & plus enflés qu’ils n’étaient naturellement. Cette maladie si fréquente & si contagieuse parmi les brebis & les moutons, a beaucoup de rapport à la petite vérole qui règne parmi les hommes : aussi a-t-elle de tout temps fait des ravages prodigieux dans les troupeaux ; & c’est peut-être de là qu’elle tire son nom. L’étymologie importe fort peu, mais ce serait une découverte des plus utiles que de trouver un remède à ce mal, ou du moins une méthode de le traiter qui diminuât la mortalité du bétail qu’il attaque. Article de M. le Chevalier de Jaucourt. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • caprin
  • mouton
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2022, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [19/01/2022]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32363 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 18440 photos ou dessins.