circulation (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • cursus (lat.)

Anglais

  • circulation

Etymologie

lat. circulatio, mouvement circulaire

Définition

Le fait de circuler, d'avoir un mouvement circulaire. La circulation sanguine est une des grandes fonctions de l'organisme.

Détails

Dans la circulation sanguine, on distingue la grande circulation ou circulation générale et la petite circulation ou circulation pulmonaire. On distingue aussi la circulation artérielle, la circulation veineuse et la circulation capillaire.
On connaît aussi la circulation lymphatique, etc.
Voir aussi angiologie.
- circulaire, cf règlement.
 
" Chez tous les Vertébrés, l'appareil circulatoire forme un système clos, avec un cœur médian occupant la région antérieure de la cavité viscérale et entouré d'une double enveloppe ou péricarde.
On peut reconnaître à ce cœur trois dispositions principales, entre lesquelles il existe d'ailleurs des degrés intermédiaires...  Cf cœur.
Le sang charrié par les artères se distribue dans les tissus à la faveur d'un important réseau capillaire : il est ramené au cœur par des troncs veineux qui sont primitivement au nombre de quatre : deux antérieurs ou veines jugulaires, et deux postérieurs ou veines cardinales. De chaque côté, la veine jugulaire s'unit à la cardinale pour former un canal commun (canal de Cuvier), lequel débouche, avec son congénère, dans un sinus qui précède l'oreillette. Mais cette disposition ne persiste pas, à l'état adulte, chez les Vertébrés supérieurs. Les veines jugulaires s'unissent aux troncs veineux des membres thoraciques, et ainsi sont constituées les veines caves antérieures ; les veines cardinales se réduisent (veines azygos), et le sang de la région postérieure du corps est en majeure partie ramené au cœur par un tronc particulier, la veine cave postérieure. — Ajoutons que les veines du tube intestinal, avant d'aborder au cœur, se réunissent en un tronc commun (veine porte) qui se ramifie dans le foie. Parfois même il existe un système porte rénal (Vertébrés ovipares).
Le sang... Cf sang.
Le système lymphatique... Cf système lymphatique. . " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 942-4)

" CIRCULATION, s. f. (Gram.) Se dit en général de tout mouvement périodique ou non, qui ne se fait point en ligne droite : on dit que le sang circule, que l’espèce circule, &c.
Circulation du sang, (Physiol. La circulation du sang est un mouvement naturel du sang dans un animal vivant, par lequel cette humeur est alternativement portée du cœur à toutes les parties du corps par les artères, & rapportée de ces mêmes parties par les veines.
Le principal organe de cette fonction vitale est le cœur, qui est un muscle creux aux cavités duquel toutes les veines viennent aboutir, & toutes les artères prennent leur naissance, & qui a en même temps une action de dilatation ou de diastole, & de contraction ou de systole.
Or l’effet naturel de ce mouvement alternatif, c’est que le cœur reçoive & chasse le sang alternativement : le sang chassé du ventricule droit doit être porté par l’artère pulmonaire qui en sort dans les poumons, d’où il doit être rapporté par les veines pulmonaires à l’oreillette gauche, & de là au ventricule gauche : après y avoir été rapporté, il est poussé, par la contraction de ce ventricule, dans l’aorte qui le distribue dans tout le reste du corps, d’où il est ramené ensuite dans l’oreillette droite par la veine cave qui achève la circulation...
Circulation, se dit en parlant de la sève..." (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • physiologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [07/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32067 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15267 photos ou dessins.