circaète (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Circaetus gallicus Gm.

Autres noms

  • circaète jean-le-blanc
  • jean-le-blanc (n. m.)

Anglais

  • harrier eagle
  • short-toed eagle

Etymologie

gr. circus, faucon et aetos aigle

Définition

Fam. des accipitridés (Accipitridae). Rapace diurne.
Descr. : L. 65-70 cm. Poids 1,5-2,3 kg. La tête est relativement grosse, et les yeux grands. La couleur est très variable. En général, le dessus est brun et la poitrine blanche.

Détails

Habitat : Il vit en Europe, en Asie (Inde, etc.), et hiberne en Afrique. Il nidifie au sud de la France.
Mœurs : Il mange des serpents, etc. La fem. couve un œuf pendant 45 jours env.

" LE JEAN-LE-BLANC, Buff. — C'est sur la lisière des bois, au bord des rivières et autour des étangs et des marais que l'on peut rencontrer le Jean-le-Blanc ; il nous visite en automne, et nous le revoyons encore au printemps, mais il ne reste pas chez nous pendant l'été. Il habite plusieurs contrées de l'Europe ; sa nourriture consiste en petits mammifères, de lézards et de serpents. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur ed., 2 vol., 1er vol., 320 p., p. 135)

" JEAN-LE-BLANC, s. m. (Hist. nat. Ornithol.) oiseau de S. Martin, pigargus, oiseau du genre des aigles. Willughbi a donné la description d’un jean-le-blanc qui était mâle, & de la grandeur d’un coq d’inde, & qui pesait huit livres & demie ; il avait six pieds quatre pouces d’envergure, & environ deux pieds & demi de longueur depuis l’extrémité du bec jusqu’au bout de la queue. Le bec était crochu, & la membrane qui recouvrait sa base avait une couleur jaune ; les yeux étaient grands & enfoncés, les pieds avoient une couleur jaunâtre, les ongles étaient courbes, celui du doigt de derrière avait un pouce de longueur ; la tête était blanche, le commencement du cou avait une couleur roussâtre, le croupion était noirâtre ; au reste, le corps avait une couleur obscure de rouille de fer. Il y avait dans chaque aile vingt-sept grandes plumes noirâtres, elles sont bonnes pour écrire ; les bords des petites plumes étaient de couleur cendrée ; la queue était composée de douze plumes, en partie noires & en partie blanches. Cet oiseau differe de celui qu’Aldrovande a décrit sous le nom de pigargus. Willugh. Ornit.  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • animal méditerranéen
  • zoologie

Classification française

  • oiseau
  • falconiforme
  • accipitridé

Classification scientifique

  • Accipitridae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32202 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15853 photos ou dessins.