chiroptères (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Chiroptera

Autre nom

  • cheiroptères

Anglais

  • bat
  • Chiroptera

Etymologie

gr. cheir, main et pterys, pterygos, aile

Définition

Taxon de mammifères thériens euthériens laurasiathériens (Laurasiatheria). Les chauve-souris (bats).
Descr. : Ce sont les seuls mammifères capables de voler activement. La dentition est de type insectivore. Le membre antérieur aux doigts très allongés dorme une aile. La membrane de l'aile ou patagium, est un repli cutané. Elle s'attache à l'avant-bras, au corps et au membre postérieur. Le seul doigt libre est le pouce, qui a une forte griffe. Les oreilles ont un pavillon très développé qui permet l'écholocation et souvent un oreillon ou tragus (en languette allongée). La fourrure est douce.
Habitat : Ils habitent des endroits obscurs : grottes, greniers ou trous d'arbres.
Mœurs : Nocturnes, la plupart mangent des insectes. Certains sont frugivores (roussettes), d'autres hématophages (vampires). Certain font des migrations. Le vampire est le principal vecteur de la rage sylvatique en Amérique latine. Il transmet la rage surtout par morsure. La longévité est élevée.

Détails

On distingue :
- Megachiroptera, mégachiroptères,
- Microchiroptera, microchiroptères.

" Les anciens naturalistes regardaient ces animaux comme des espèces de monstres qui ne pouvaient convenablement trouver place parmi les êtres connus. Mais de nos jours l'on sait que ce sont des mammifères véritables dont un repli de la peau des flancs étendu de chaque coté entre les membres postérieurs et les doigts de la main imite une voile et forme une sorte de parachute qui les soutient dans l'air lorsqu'ils s'y lancent d'un point élevé. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur ed., 2 vol., 1er vol., 320 p., p. 8)

" Ordre CHIROPTERES. Mammifères onguiculés, munis de deux ailes formées d'une membrane cutanée qui enveloppe les doigts très allongés des membres antérieurs, les parties latérales du tronc et les membres postérieurs ; dentition complète ; deux mamelles pectorales ; placenta discoïde.
Les Chauves-Souris ou Chiroptères (cheir, main ; ptéron, aile) ont le corps ramassé, le cou assez court, la tète petite. Les oreilles sont presque toujours grandes, parfois même énormes, et souvent garnies de saillies variées. Les yeux sont fort petits ; le nez est nu ou orné d'appendices bizarres. La gueule est largement fendue ; la dentition est complète et se rattache au type insectivore. Les poils qui revêtent le corps sont remarquables en ce que leur cuticule offre l’aspect de cornets emboîtés les uns dans les autres.
La faculté du vol entraine certaines modifications du squelette.
Le sternum est allongé et présente une crête longitudinale sur laquelle s'insèrent les muscles abaisseurs de l'aile. La clavicule est grande et forte. Le pouce, gros et court, est armé d'une griffe. Les autres doigts sont en général dépourvus d'ongles, et se montrent très allongés, ainsi que le bras et l'avant-bras. Aux membres postérieurs, il existe le plus souvent, au niveau du tarse, un os surnuméraire en forme d'éperon, dirigé en arrière et destiné à soutenir la peau de l'aile entre le pied et la queue. Les cinq orteils sont munis de griffes puissantes.
La membrane alaire est constituée par une duplicature de la peau, qui commence à la nuque et au cou, enveloppe les bras et les doigts, à l'exception du pouce, gagne les flancs, puis les membres postérieurs, qu'elle garnit souvent jusqu'au tarse, et enfin s'étend jusqu'à la queue. Celle-ci reste rarement libre. Avec une telle extension, cette aile constitue un puissant organe de vol, n'ayant toutefois qu'une ressemblance superficielle avec l'aile de l'Oiseau. — On sait, depuis Spallanzani, que les Chauves-Souris auxquelles on a crevé les yeux peuvent néanmoins voler avec la plus grande aisance et sans se heurter aux obstacles ; cette faculté tient à la grande sensibilité de l'aile, dont la face inférieure est revêtue de nombreux poils tactiles. [ancien ; cf écholocation]
Le sens de la vue est d'ailleurs très faible, aussi bien que celui de l'odorat. Par contre, l'ouïe est fort délicate. — Le cerveau ne présente pas de circonvolutions, et les facultés intellectuelles sont assez bornées. — L'utérus est bicorne, et souvent la corne et l'ovaire d'un côté sont plus ou moins réduits, comme chez les Oiseaux. Il existe deux mamelles pectorales. Les mâles ont le pénis pendant et possèdent souvent un os pénien. Les Chauves-Souris adultes s'accouplent en automne, avant de tomber dans le sommeil hibernal. L'union se fait ventre à ventre. Le sperme est conservé dans l'utérus pendant tout l'hiver, et c'est seulement au printemps que l'ovule se détache et se trouve fécondé. Cependant, les mâles produisent parfois une telle abondance de sperme pendant l'hibernation, que ce fluide reflue dans la vessie : de nouveaux accouplements ont donc lieu après la période hibernale (Rollinat et Trouessart, Mathias Duval).
Les Chauves-Souris sont des animaux nocturnes. Elles passent le jour dans des retraites obscures, suspendues par les griffes des membres postérieurs, la tète en bas, les ailes repliées. Nos espèces indigènes se nourrissent d'Insectes et d'Araignées ; parmi celles des pays chauds, il en est d'aucunes qui sucent le sang des Oiseaux et des Mammifères, tandis que d'autres vivent de fruits.
De là, deux sous-ordres : les Frugivores ou Mégachiroptères et les Insectivores ou Microchiroptères. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1216-7)

Section

  • zoologie

Classification française

  • mammifères...
  • laurasiathériens

Classification scientifique

  • Mammalia... Eutheria
  • Laurasiatheria

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [12/11/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31972 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14115 photos ou dessins.