chaux (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • lime

Définition

Oxyde (CaO) ou hydroxyde de calcium, Ca(OH)2. On fabrique la chaux en chauffant le calcaire comme la craie à 900° C pendant quelques jours dans les fours à chaux. En chauffant un mélange d'argile et de craie, on obtient par cuisson des chaux hydrauliques et des ciments. La craie chauffée au rouge se transforme en chaux vive ou chaux anhydre, caustique. Sous l'action de l'eau, il reste de la chaux éteinte qui, diluée donne de l'eau de chaux. Le chaulage de certaines terres a multiplié leur valeur. La chaux sert aussi à peindre en blanc et à désinfecter les murs des bâtiments.
La chaux est très caustique. C'est un désinfectant des bâtiments.

Détails

Exemples :
- chaux chlorurée (chlorinated lime),
- chaux éteinte, hydroxyde de calcium, chaux hydratée, Ca(OH)2,
- chaux vive, chaux anhydre, CaO (quicklime),
- eau de chaux,
- lait de chaux.

"La chaux. Toutes les pierres calcaires sans exception, c'est-à-dire tous les marbres, les craies et les pierres à bâtir qui bouillonnent quand on jette de l'eau-forte [acide nitrique] dessus, quelles que soient d'ailleurs leurs couleurs, leur dureté , la finesse ou la grosseur de leur grain, sont susceptibles de se changer en chaux vive quand on les calcine..."
" La chaux, qui s'emploie partout où l'on bâtit, qu l'on fait cuire et dont on fait du mortier ; cette même chaux, dont vous vous servez déjà pour chauler les blés de semence, est un des meilleurs amendements connus. Depuis longtemps on s'en servait en Angleterre, et l'on s'en trouvait bien ; et maintenant, dans plusieurs provinces de la France, particulièrement aux environs du Mans, de Laval et d'Angers, on est parvenu à tripler la valeur des terres en les chaulant à peu près de la même manière que l'on emploie la marne, c'est-à-dire en disposant cette chaux par petits tas régulièrement espacés, que l'on élale ensuite, quand cette substance est fusée, au moyen de la pelle, de la fascine ou du râteau.
Il y a des provinces, en Angleterre, où chaque cultivateur a son four à chaux, sa fosse à fumier ; mais on a remarqué dans ces pays que la chaux qui contient trop de magnésie est très nuisible à la végétation, et qu'elle a fait le plus grand mal aux terres sur lesquelles on avait eu le malheur d'en semer. Rassurons-nous toutefois, car nous ne connaissons point de pareilles chaux en France, et jusqu'ici l'on n'en a ressenti les pénibles effets qu'en Angleterre et aux environs du mont Saint-Gothard. La chaux vive, répandue dans les étables, s'oppose au développement des maladies des animaux, et surtout aux épizooties, en même temps qu'elle augmente l'énergie du fumier. La chaux dont ou se sert pour blanchir le tronc des arbres languissants ne tarde point à les rendre vigoureux, et si l'on prenait la bonne habitude de blanchir tout l'intérieur des maisons de la campagne dans les premiers jours du printemps, on y gagnerait de la propreté, du jour et de la salubrité. " (Brard C.P., 1826. Minéralogie populaire ou avis aux cultivateurs et aux artisans... Paris,  Libraire Louis Colas, 32 rue Daupine ed., 1 vol., 102 p., p.3-4 et 16)

" CHAUX, s. f. (Chimie.) On a donné en Chimie le nom de chaux à plusieurs matières très-différentes ; comme nous l’avons déjà remarqué au commencement de l’article calcination. Nous avons observé dans le même endroit qu’une partie de ces matières ne pouvaient être appelées que très improprement du nom de chaux, que nous avons restreint aux seuls produits des calcinations proprement dites...
On appelle chaux commune, chaux vive, chaux, etc. le produit de la calcination des pierres et des terres calcaires ; des parties dures des animaux, comme os, arrêtes, cornes, coquilles, lithophytes, etc. avec lesquelles les fossiles calcaires non métalliques, ont en général l’analogie la plus intime, et desquelles elles paraissent évidemment tirer leur origine." (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • agriculture
  • chimie
  • géologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [26/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15199 photos ou dessins.