châtaignier (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Castanea sativa Mill.
  • Castanea vesca
  • Castanea vulgaris
  • castanea (lat.)

Autres noms

  • châtaignier commun (n. m.)
  • châtaignier cultivé (n. m.)
  • arbre à pain (n. m.)
  • cactanié
  • castagnié

Anglais

  • chestnut-tree

Etymologie

lat. castanea, châtaigne, castaneus, châtaignier

Définition

Fam. des fagacées (Fagaceae). H. 20-35 m. Arbre d'Europe originaire d'Asie-Mineure aux longues feuilles alternes, dentelées. Les fleurs mâles sont claires, en chatons. Son fruit, la châtaigne, est comestible par l'homme. Le bois sert en agriculture et en menuiserie. Les feuilles peuvent servir au bétail de nourriture ou de litière.

Détails

La floraison est tardive (juin-juillet). Les fleurs femelles son discrètes.
Il peut former des forêts ou des vergers. Cet arbre aime le soleil. Ses fruits ne murissent pas si l'hiver est trop froid.
Certains oiseaux (geais) disséminent le châtaignier en enterrant des châtaignes et en en oubliant certaines.
La longévité est grande : souvent 500 ans, voire plus de 3000 ans.
Plante médicinale (acide castanéotannique) : astringent, reminéralisant, sédatif, stomachique, tonique.

Parmi les châtaigniers on distingue une dizaine d'espèces dont :
- Castanea sativa Mill., Castanea vesca (anc.) en Europe,
- Castanea crenata, le châtaignier du Japon, au Japon et en Corée, pouvant servir de porte-greffe,
- Castanea dentata, de la côte Est du Canada et des Etats-Unis, exploité surtout pour son bois,
- Castanea henryi, en Chine, h. 30 m,
- Castanea mollissima Blume en Chine, h. 15 m,
Castanea pumila (chinkapin), de l'est des Etats-Unis, h. 8 m,
- Castanea seguinii, en Chine, h. 10 m.

Exemples d'autres "châtaigniers" :
- Artocarpus altitis, arbre à pain ou châtaignier pays (aux Antilles françaises), cf arbre à pain,
- Bertholletia excelsa Humb. & Bonpl., châtaignier du Brésil, noyer du Brésil, noyer d'Amazonie, très grand arbre qui donne les noix du Brésil,
- Castanospermum australe, châtaignier d'Australie, châtaignier de Morton (lucky bean, la "fève porte-bonheur") (fam. des Fabaceae), en Océanie,
- Inocarpus fagifer, châtaignier tahitien, mape (fam. des Fabaceae),
- Pachira aquatica, châtaignier de la Guyane, noisetier de Cayenne, noisetier de la Guyane, noix de Malabar, ..., cf châtaignier de la Guyane,
- Sterculia monosperma, châtaignier de Chine (Chinese chesnut), aux graines comestibles.

" CHATAIGNER, s. m. (Hist. nat.) castanea, Genre d’arbre qui porte des chatons composés de plusieurs étamines qui sortent d’un calice à cinq feuilles, et attachées à un axe fort mince. Les fruits, qui sont en forme de hérisson, naissent séparément des fleurs sur le même arbre : ils sont arrondis, et s’ouvrent en quatre parties, et renferment les châtaignes. Tournefort, Inst. rei herb.
Le châtaigner (Jardin.) est un grand arbre dont on fait beaucoup de cas ; bien plus cependant pour l’utilité qu’on en retire à plusieurs égards, que pour l’agrément qu’il procure. Il croît naturellement dans les climats tempérés de l’Europe occidentale, où il était autrefois plus commun qu’à présent. Il devient fort gros, et prend de la hauteur à proportion ; souvent même il égale les plus grands chênes. Sa tige est ordinairement très droite, fort longue jusqu’aux branchages, et bien proportionnée : les rameaux qui forment la tête de l’arbre ont l’écorce lisse, brune, et marquetée de taches grises : ils sont bien garnis de feuilles oblongues, assez grandes, dentelées en façon de scie, d’une verdure agréable, et qui donnent beaucoup d’ombrage. Il porte au mois de mai des chatons qui sont de la longueur du doigt, et d’un vert jaunâtre. Les fruits viennent ordinairement trois ensemble, et séparément des chatons, dans une bourse hérissée de pointes, qui s’ouvre d’elle-même sur la fin de septembre, temps de la maturité des châtaignes.
Cet arbre par sa stature & son utilité, a mérité d’être mis au nombre de ceux qui tiennent le premier rang parmi les arbres forestiers ; et on est généralement d’accord que ce n’est qu’au chêne seul qu’il doit céder. Quoiqu’à quelques égards il ait des qualités qui manquent au chêne, l’accroissement du châtaigner est du double plus prompt : il jette plus en bois ; il réussit à des expositions et dans des terrains moins bons, et il est bien moins sujet aux insectes... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • agropastoralisme
  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification française

  • plante
  • dicotylédone

Classification scientifique

  • Fagaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31953 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13943 photos ou dessins.