carrosse (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • coach

Etymologie

italien carrozza, de carro, char

Définition

Voiture luxueuse, fermée, suspendue, à quatre roues et généralement deux chevaux. Elle a été longtemps l'apanage des rois et des nobles.

Détails

"  CARROSSE, s. m. (ouvrage de Sellier-Carrossier, de Charron, de Serrurier, &c.) c’est une voiture commode & même quelquefois très-somptueuse, suspendue à des soupentes ou fortes courroies de cuir, & montée de roues sur lesquelles elle se meut.
En France & dans le reste de l’Europe, les carosses sont tirés par des chevaux ; excepté en Espagne où l’on se sert de mules : dans une partie de l’Orient, & particulièrement dans les états du grand seigneur, on y attèle des bœufs, & quelquefois des rennes ; mais c’est moins par usage que par ostentation...
Les carrosses sont de l’invention des Français, & par conséquent toutes les voitures qu’on a imaginées depuis à l’imitation des carrosses. Ces voitures sont plus modernes qu’on ne l’imagine communément. L’on n’en comptait que deux sous François I. l’une à la reine ; l’autre à Diane, fille naturelle de Henri II. Les dames les plus qualifiées ne tardèrent pas à s’en procurer ; cela ne rendit pas le nombre des équipages fort considérable...
Ce ne fut que dans ce temps que les carrosses commencèrent à se multiplier ; auparavant il n’y avait guère que les dames qui s’en fussent servies... mais comme cette voiture, outre sa grande commodité, distingue du commun, l’on passa bientôt par-dessus toute autre considération ; d’autant plus qu’on n’y trouva aucun empêchement de la part du prince ou des magistrats. De là vint cette grande quantité de carrosses, qui se firent pendant les règnes de Louis XIII, de Louis XIV, & de Louis XV... Au reste M. l’abbé Gedoyn dans un de ses ouvrages, a déploré fort cette multiplicité de carosses, qu’il regarde comme une des principales causes de la décadence des lettres, par la facilité qu’elle apporte à la dissipation.
Les carrosses ont eu le sort de toutes les nouvelles inventions, qui ne parviennent que successivement à leur perfection. Les premiers qu’on fit étaient ronds & ne tenaient que deux personnes ; on leur donna dans la suite plus de capacité, on les fit quarrés, & on s’y asseyait quatre personnes ; ils étaient fermés par devant, comme le sont encore ceux de louage. On peut dire qu’il ne manque plus rien aujourd’hui soit à leur commodité, soit à leur magnificence ; ils sont ornés en dehors de peintures très-finies, & garanties par des vernis précieux ; ils sont couverts en dedans de velours...
On distinguait jadis deux sortes de carrosses, les uns à arcs de fer, les autres sans arcs : mais l’usage des arcs a passé. Les parties principales du carrosse sont l’avant-train, le train, le bateau, l’impériale, les quenouilles, les fonds, les portières, les mantelets, les gouttières, les roues, le timon, l’arrière-train, &c.
Les carrosses ont différents noms, eu égard à leur structure ; il y a des carrosses proprement dits, des carrosses coupés, des calèches, des berlines, &c. ils en ont aussi d’autres, eu égard à leur usage ; & il y a des carrosses de campagne, des carrosses de voiture, des carrosses de louage, &c.
Le carrosse proprement dit, est à quatre places ; le carrosse coupé n’a qu’un fond sur le derrière, & un strapontin sur le devant. Si la voiture est légère, a des roues très-basses, est ouverte de toutes parts, à un, à deux, à trois rangs de places où l’on est assis, non le visage tourné les uns vers les autres, comme dans les carrosses ordinaires, mais pour ainsi dire de front, chaque rang ayant son dossier ; on l’appelle calèche. Il y a des chaises de cent façons différentes. Il y a des carrosses de voiture, qui servent à transporter les voyageurs d’une ville dans une autre. Voyez Coche...
Les plus en usage aujourd’hui sont les carrosses appelés fiacres, les brouettes, les chaises à porteur, & les voitures pour S. Germain, Versailles, & autres lieux circonvoisins de Paris, sans compter les voitures d’eau. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • travail
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [06/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32042 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14924 photos ou dessins.