caprifiguier (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Ficus carica

Autre nom

  • figuier sauvage (n. m.)

Etymologie

lat. caprificus, figuier à bouc, figuier de chèvre

Définition

Fam. des moracées. Le figuier sauvage ou figuier "mâle" a de petites figues même en plein hiver, non comestibles, les caprifigues ou "figues de bouc".

Détails

Le figuier domestique fécondé produit 2 types de graines, certaines donnant des figuiers domestiques et d'autres donnant des caprifiguiers. La présence de caprifiguiers est nécessaire à proximité des figuiers communs cultivés (ou domestiques ou figuiers "femelles") pour assurer leur pollinisation par des blastophages (insectes hyménoptères) et permettre une bonne production de figues.

"Le figuier sauvage, appellé par les Grecs ἐρινὸς, & par nos Botanistes caprificus, ficus sylvestris, &c. est semblable en toutes ses parties au figuier ordinaire ; mais il porte des figues qui ne mûrissent pas, & qui servent par art à la caprification dont les anciens ont tant parlé : je dis les anciens, car rien n’est plus antique que la caprification. Amos étant repris par Amasias, prêtre de Béthel, de ce qu’il prophétisait des choses fâcheuses contre Israël, répondit à Amasias : « Je ne suis ni prophète, ni fils de prophète, mon occupation est de conduire mes troupeaux, & de piquer des figues sauvages ». Amos, chap. viij. vers 14. D’un autre côté, Théophraste, liv. II. de histor. plantar. cap. xij. Dioscoride, & Pline, liv. XVI. cap. xxvij.) nous entretiennent de ces figues sauvages, & de la manière de les piquer avec des crochets de fer, pour faire mûrir les figuiers domestiques : ce qu’il nous en disent n’est point imaginaire, c’est un fait très-vrai & très-curieux, dont M. de Tournefort nous a instruit fort au long dans ses voyages, & dans les mém. de l’académie des Sciences, ann. 1705. On trouvera ce détail au mot Caprification ; & sans cette connaissance, il n’est guère possible de bien entendre les auteurs grecs & latins qui en ont parlé. Voyez donc Caprification. Article de M. le Chevalier de Jaucourt. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • plante méditerranéenne

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.