buse variable (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Buteo buteo L.

Autres noms

  • buse (n. f.)
  • buse changeante (n. f.)
  • buse commune (n. f.)

Anglais

  • common buzzard

Définition

Espèce de la fam. des accipitridés, ordre des falconiformes (rapaces diurnes).
Descr. : 53-56 cm de haut. De coloration variable, le dessus est brun foncé ou chocolat, le dessous du corps est brun et blanc. La queue est blanche et brune, échancrée. Les pieds sont jaunes.

Détails

Habitat : Sédentaire ou migrant. Elle vit dans les forêts ou les champs, aussi bien en plaine qu'en montagne dans l'Ancien-Monde (en Eurasie, et en Afrique), et en Amérique du Nord.
Mœurs : Elle chasse à l'affût, perchée sur un arbre ou un poteau. Elle se nourrit de petits rongeurs (campagnols), batraciens, insectes, vers, petits oiseaux ou de charognes. Les deux parents bâtissent le nid dans un arbre où la femelle pond en avril-mai 2 à 5 œufs blancs tachés de brun, couvés pendant 30 jours. Les petits sont nourris au nid par le couple pendant 6 à 7 semaines.

" LA BUSE, Buff. — Elle varie considérablement, selon qu'elle est jeune ou vieille ; quelques auteurs en ont fait une seconde espèce qu'ils ont nommée Buse Changeante.
Cette espèce est très commune dans nos pays depuis le mois d'octobre jusqu'au mois de mars ; elle fréquente les bois, les olivettes et les champs découverts. On la voit souvent posée sur les arbres d'où elle épie sa proie. Son naturel est stupide et peu courageux. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur ed., 2 vol., 1er vol., 320 p., p. 141)

"BUSE, BUSARD, BUYSARD, BOUSAN, LANIER, ou BOUDRÉE, buteo vulgaris, (Hist. nat. Ornith.) oiseau de la grosseur du faisan, ou d’une jeune poule ; il pèse trente-deux onces ; il a environ vingt pouces de longueur depuis la pointe du bec jusqu’à l’extrémité de la queue ; l’envergure est de quatre pieds et plus ; la tête est grande, et le sommet est fort large et aplati ; le bec est court, crochu, et d’un bleu noirâtre ; la partie supérieure est recouverte par une peau jaune ; l’angle de la bouche est aussi de couleur jaune ; la bouche est grande, et la langue épaisse et charnue, et obtuse comme dans les autres oiseaux de ce genre. Quand cet oiseau est en colère, il ouvre le bec, et il tient pendant quelque temps la langue avancée jusqu’à l’extrémité du bec ; l’empreinte de la langue est marquée sur le palais ; les yeux sont grands ; l’iris est d’un jaune blanchâtre, ou de couleur blanche mêlée d’un peu de rouge, ou entièrement blanchâtre ; la paupière inférieure est couverte de duvet...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • animal méditerranéen
  • montagne
  • zoologie

Classification française

  • oiseau
  • falconiforme
  • accipitridé

Classification scientifique

  • Accipitridae
  • Accipitrinae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [03/12/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32253 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16084 photos ou dessins.