brachiopodes (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Brachiopoda

Anglais

  • lampshells

Etymologie

gr. brachion, bras et podos, pied

Définition

Taxon de bilatériens coelomates protostomiens. Invertébrés marins à coquille bivalve (une valve dorsale et une ventrale) fixés ventralement aux roches par un pédoncule ("bras en pied"), renfermant dorsalement un lophophore, panache de tentacules ciliés, ici deux bras portant des tentacules ou cirres, et surtout fossiles. Plus de 25 000 espèces fossiles du primaire et du secondaire et env. 400 espèces actuelles. On distingue 2 types : des fouisseurs et des formes fixées au fond vivant aujourd'hui surtout sur les fonds de coraux. Ne pas confondre avec branchiopodes

Détails

On distinguait les brachiopodes inarticulés = écardines = gastrocaules (Lingula, Crania) et les brachiopodes articulés = testicardines =pygocaules (gr. pygon, fesse) dont le lophophore est très développé. On distingue :
- Craniiformea, craniformes,
- Linguliformea, linguliformes,
- Phoroniformea, phoroniformes (phoronid worms),
- Rhynchonelliformea, rhynchonelliformes.
Exemples : Gryphus vitreus ; Lingula anatina ; Lacazella ; Magellania ; Terebratulina retusa.

" Animaux marins, souvent fixés, à corps déprimé, munis d'une coquille bivalve, à valves dorsale et ventrale. Un appareil vibratile prébuccal, porté sur deux bras en spirale.
Longtemps classés parmi les Mollusques, les Brachiopodes (brachion, bras ; podos, pied) ressemblent beaucoup aux Lamellibranches, mais ils s'en éloignent par divers détails de structure et surtout par leur développement embryonnaire, qui les rattache aux Vers.
Ils possèdent un tégument qui se replie de manière à former un manteau à deux lobes, l'un ventral, l'autre dorsal, enveloppant le corps, et se revêtant d'une coquille bivalve. Celle coquille ne s'ouvre que par la contraction de muscles spéciaux.
Le corps est peu développé el ne remplit qu'une petite partie de la cavité formée par le manteau (cavité palléale). La bouche est percée au milieu d'un disque qui se prolonge de chaque côté en un long bras frangé de tentacules et enroulé en spirale. Ces deux bras servent à la respiration et à la préhension des matières alimentaires. Le tube digestif est suspendu dans la cavité viscérale ; il se termine en caecum ou se recourbe pour aboutir à un anus voisin de la bouche. Il existe un appareil circulatoire distinct, comprenant des canaux anastomosés, qui offrent par place des dilatations vésiculaires. — Le système nerveux est assez analogue à celui des Mollusques Lamellibranches. — L'appareil excréteur comprend une ou deux paires de néphridies. — La reproduction est encore peu connue. Les sexes sont tantôt réunis, tantôt séparés. Les larves ressemblent d'une façon frappante à celles des Bryozoaires et des Annélides...  " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 574-5)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Protostomia

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [26/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15199 photos ou dessins.