base (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • alcali

Etymologie

alcali vient de l'arabe, al kali, la soude

Définition

Un acide peut fournir un ou plusieurs protons H+ à une base ce qui donne un sel, de l'eau et dégage de la chaleur. L'acidité est mesurée par le pH.

Détails

" ALKALI, s. m. (Chimie.) signifie en général tout sel dont les effets sont différents & contraires à ceux des acides. Il ne faut pas pour cela dire que les alcalis sont d’une nature différente & opposée à celle des acides, puisqu’il est de l’essence saline des alcalis de contenir de l’acide, Voyez Acide.
Alkali est un mot arabe : les Arabes nomment kali une plante que les François connaissent sous le nom de soude ; on tire de la lessive des cendres de cette plante, un sel qui fermente avec les acides, & les émousse ; & parce que ce sel est celui de cette espèce qui est le plus connu, on a donné le nom d’alkali à tous les sels qui fermentent avec les acides, & leur font perdre leur acidité.
Les propriétés de ces corps, par lesquelles on les considère comme alkalis, ne sont que des rapports de ces corps, comparés avec d’autres qui sont acides pour eux ; c’est pourquoi il y a des matières qui sont alkalines pour quelques corps, & qui se trouvent acides pour d’autres. Les alkalis sont ou fluides, comme est la liqueur de nitre fixé ; ou solides, comme la soude.
Les alkalis, tant les fluides, que les solides, sont ou fixes, comme sont le sel alkali de tartre, & la liqueur alkaline de tartre, qu’on nomme vulgairement huile de tartre par défaillance ; ou les alkalis sont volatils, comme sont le sel & l’esprit de corne de cerf.
On peut distinguer les alkalis fixes des alkalis volatils, en ce que les fixes font prendre au sublimé corrosif dissous dans de l’eau, ou à la dissolution de mercure faite par l’esprit de nitre, une couleur rouge orangée ; au lieu que les alkalis volatils donnent à ces dissolutions une couleur blanche laiteuse.
Pour savoir dans l’instant si une matière est alkaline, on l’éprouve avec une teinture violette : par exemple, en les mêlant avec du sirop de violette, dissous dans l’eau, les alkalis, tant les fixes que les volatils, verdissent ces teintures violettes ; au lieu que les acides les rougissent.
Les alkalis ont la propriété de se fondre aisément au feu ; & plus un alkali est pur, plus aisément il s’y fond ; au contraire lorsqu’il contient de la terre, ou quelque autre matière, il n’est pas facile à fondre.
Les alkalis s’humectent aussi fort aisément à l’air ; ils s’imbibent de son humidité lorsqu’ils ne sont pas exactement renfermés... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • chimie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32080 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15378 photos ou dessins.