ossements (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • bones

Etymologie

dérivé d'os

Définition

Os décharnés des animaux ou d'hommes qui sont morts.

Détails

" OSSEMENS, s. m. pl. os décharnés des animaux qui sont morts. Les cimetières sont pleins d’ossements [sic].

Ossements fossiles, (Hist. nat. Minéralogie.) on rencontre en plusieurs pays des ossements, tant de quadrupèdes que de poissons enfouis dans le sein de la terre, & qui n’y ont souvent éprouvé aucune altération ; de cette espèce sont les dents d’éléphant que l’on a rencontrées en Sibérie, en Pologne, en France & en Angleterre, &c. Les os de mammouth que l’on trouve en Sibérie, la licorne fossile qui a été trouvée près de Quedlimbourg, suivant le rapport de M. de Leibnitz, &c.
Ces endroits ne sont point les seuls où ces sortes d’ossements se rencontrent, on trouve en France aux environs de Dax au pied des Pyrénées un amas très-considérable d’ossements de poissons, de vertèbres d’une grosseur prodigieuse, & depuis quelque temps M. de Borda qui cultive l’histoire naturelle dans ce pays, a envoyé à l’académie des Sciences la mâchoire d’un crocodile, trouvée dans ce même canton, & que M. Bernard de Jussieu regarde comme de la même espèce que le crocodile, appelé gavial, qui se trouve dans le Gange. On voit au même endroit des palais de poissons, des glossopètres d’une grosseur prodigieuse, & une infinité de dépouilles de poissons. Le même M. Bernard de Jussien a vu près de Montpellier en Languedoc des ossements de poissons cétacés d’une grandeur démesurée, qui étaient mêlées avec des coquilles. On a trouvé près de Mary, village des environs de Meaux, un os de la tête de l’hippopotame. Toutes ces choses semblent prouver d’une manière incontestable des révolutions, par lesquelles la mer qui couvrait le continent que nous habitons, s’en est retirée pour aller occuper d’autres lieux. Voyez l’article Fossiles...
Quelques auteurs ont eu la simplicité de croire que ces ossements avoient appartenu à des géants : d’autres ont conjecturé que les Romains avaient amené autrefois des éléphants en Germanie, & que ces ossements en étaient les débris : d’autres enfin ont imaginé que ces os étaient les restes des animaux qui avoient été immolés dans les sacrifices des anciens Celtes. Mais tous ces sentiments n’ont guère de probabilité ; & il y a lieu de croire que les animaux à qui ces ossements ont appartenu, ont été ensevelis en terre par quelque révolution arrivée à cette partie du continent...
Les ouvrages des Naturalistes sont remplis d’exemples de pareils ossements qui se sont trouvés enfouis dans la terre à différentes profondeurs, & dans différents pays...
On voit dans l’Histoire de l’Académie des Sciences de l’année 1719, qu’on trouva en Gascogne un amas considérable d’ossements de différentes grandeurs, qui furent mis à découvert par la chute d’un rocher ; il y avait des dents, des os de cuisses & de jambes, & même un fragment de bois de cerf ou d’élan...
En Angleterre, dans la province de Derbyshire, en fouillant pour découvrir une mine de plomb, on trouva en 1744 un squelette humain, ainsi que des bois de cerf. Ces ossements étaient recouverts d’une pierre très-dure, au point de faire feu contre les outils des ouvriers ; de sorte qu’ils paraissaient avoir été logés dans une cavité qui était dans cette pierre. Voyez les Transactions philosoph. n. 475. On voit aussi à Rome, dans la villa Ludovisia un amas d’ossements humains, qui sont recouverts d’une incrustation pierreuse, sans être eux-mêmes changés en pierre. Voyez les Transactions philosoph. n. 477.
On a trouvé en Champagne, dans une carrière qui est auprès du village de Lieucoton, distant de trois lieues de Langres, un squelette humain entier, d’une grandeur extraordinaire, dont le fémur ou l’os de la cuisse avait près de deux pieds de longueur ; ce squelette se trouva pris entre deux bancs de pierre dont il était enveloppé. (—)" (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • anatomie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.