guêpes cartonnières (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • guêpes de Cayenne (n. f.)

Anglais

  • paper wasp

Définition

Guêpes d'Amérique du Sud (Brésil, etc.), dont le nid (guêpier) est enveloppé d’une sorte de carton.

Détails

Exemple : Chartergus metanotalus.

"On a donné le nom de cartonnières à de petites guêpes d’Amérique, parce que leur guêpier est enveloppé d’une sorte de carton très fort & très blanc ; cette couverture leur est nécessaire, parce qu’elles sont plus délicates que les guêpes d’Europe, & que l’air est nuisible à leurs vers. La plus grande différence qu’il y a entre ces guêpes cartonnières & les guêpes souterraines dont il a été fait mention, consiste dans la manière de construire le guêpier.
" Les guêpiers des guêpes de Cayenne, appelées cartonnières (voyez Guêpe) ont ordinairement la figure d’une cloche allongée, dont l’ouverture serait fermée, à l’exception d’un trou d’environ cinq lignes de diamètre : les plus grands de ces guêpiers ont un pied & demi de longueur ; ils sont suspendus à des branches d’arbres. L’intérieur est divisé par des cloisons horizontales, dont les bords sont adhérents à l’enveloppe extérieure du guêpier, sans qu’il reste d’ouverture entre les cloisons & l’enveloppe, comme dans les guêpiers des guêpes souterraines d’Europe, mais il y a un trou au centre de chaque cloison, qui la traverse d’une face à l’autre, & qui sert de passage aux guêpes pour aller dans tous les intervalles qui sont entre les cloisons ; chacune est composée d’une lame & d’un rang d’alvéoles, qui tiennent par le fond à la face inférieure de cette lame. Ces guêpes commencent comme les autres leur guêpier, par l’anneau qui doit le tenir suspendu autour de la branche qu’il embrasse ; ensuite elles construisent une première lame horizontale, & des alvéoles contre sa face inférieure ; elles allongent le guêpier, en formant autour une bande qui doit faire partie de l’enveloppe extérieure ; elles attachent à cette bande une seconde lame horizontale, à quelque distance des alvéoles qui tiennent à la première lame ; alors elles passent par le trou qui est au centre de cette lame, pour déposer des œufs dans les alvéoles, pour porter de la nourriture aux vers qui y éclosent, &c. au moyen de la seconde lame, qui existe déjà, ces vers & les nymphes qui leur succèdent sont à l’abri du grand air qui leur serait nuisible. C’est ainsi que ces guêpes construisent toutes les cloisons de leur guêpier, & qu’elles pondent des œufs successivement dans chacune, à mesure que les alvéoles se trouvent renfermés par le moyen de l’enveloppe extérieure, & de la lame de la cloison inférieure : on a vu de ces guêpiers où il y avait jusqu’à onze cloisons. La matière dont ils sont composés est un vrai carton, qui a l’épaisseur d’un écu de trois livres dans l’enveloppe extérieure & dans les lames des cloisons : il est très-ferme & très-blanc, sans doute parce que les guêpes le tirent des bois blancs, parce qu’ils sont moins durs que les autres. Mém. pour servir à l’hist. des Insect. tome VI. abrégé de l’hist. des Insect. tome II. Voyez ci-devant Guêpe. (I) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • zoologie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [14/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.