peupliers (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Populus

Anglais

  • poplar (surtout)

Définition

Fam. des salicacées (Salicaceae). Grands arbres à chatons. Les feuilles, alternes, au limbe à bords dentelés, ont un long pétiole.

Détails

Exemples :
- Populus alba, peuplier blanc, ypréau, au tronc blanc, aux feuilles veloutées dessous, pl. médit., cf peuplier blanc,
- Populus nigra L., peuplier, peuplier noir, peuplier commun, peuplier franc, pl. médit., cf peuplier,
- Populus tremula L., peuplier tremble, tremble, pl. médit., cf peuplier tremble,
- Populus x canadensis, peuplier du Canada, pl. médit.,
- Populus x canescens, peuplier grisard, blanc de Hollande, franc-picard, ypréau (peuplier blanc x peuplier tremble), pl. médit.

" PEUPLIER, s. m. populus. (Hist. nat. Botan.) genre de plante à fleur en chaton, composée de plusieurs petites feuilles qui ont des sommets. Cette fleur est stérile ; les jeunes fruits naissent sur des espèces de peupliers qui ne portent point de fleurs : ils sont disposés en épi, & composés de plusieurs petites feuilles, sous lesquelles on voit une sorte de cloche qui embrasse un embryon ; cet embryon devient dans la suite une silique membraneuse & en épi, qui s’ouvre en deux parties, & qui renferme des semences aigrettées. Ajoutez aux caractères de ce genre le port des espèces du peuplier qui diffère de celui des saules. Tournefort, Inst. rei herb.
Peuplier, populus, (Jardinage.) grand arbre qui croit naturellement dans les climats tempérés de l’Europe & de l’Amérique septentrionale. Il fait une tige droite qui loin de se confondre avec les branches, conserve toujours une pointe jusqu’à la plus grande élévation de l’arbre. Sa tête est garnie de quantité de rameaux qui sont grêlés & un peu courbe, à cause de leur disposition naturelle à se dresser du côté de la principale tige. Son écorce, d’une couleur jaunâtre, est longtemps lisse & unie : il ne s’y fait des gerçures que quand l’arbre est avancé en âge. Ses racines sont fortes, & s’enfoncent assez profondément dans la terre. Sa feuille est lisse, dentelée, & d’un vert brun ; elle est légèrement arrondie par le bas, & se termine rapidement en pointe. Tous les peupliers ne produisent pas des graines ; les fleurs mâles viennent sur des arbres différents de ceux qui produisent les fleurs femelles propres à donner des semences. Les fleurs mâles sont des chatons d’une couleur rougeâtre d’assez jolie apparence, qui paraissent au commencement d’Avril, & qui tombent au bout de quinze jours ou trois semaines. Les fleurs femelles qui donnent la graine, sont rassemblées sur un filet commun, de même forme que les chatons, mais de couleur d’herbe, & qui ne tombe que longtemps après, lors de sa maturité, vers la fin de Mai ou le commencement de Juin : dans ce temps, les graines qui sont fort petites & terminées par une aigrette, sont dispersées par le vent.
Le peuplier doit être mis au nombre des plus grands arbres, & il mérite de tenir le premier rang parmi ceux qui se plaisent dans un terrain aquatique. Cet arbre croît très-promptement, se multiplie avec la plus grande facilité, & résiste à toutes les intempéries des saisons. Son utilité s’étend à divers usages très-profitables à la société... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • plante méditerranéenne

Classification française

  • salicacées

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [05/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15339 photos ou dessins.