balbuzard pêcheur (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Pandion haliaetus (L.)

Autres noms

  • busard fluviatile
  • orfraie
  • coq pêcheur (n. m.)
  • huart (anc.) (n. m.)

Anglais

  • osprey
  • western osprey

Définition

Fam. des accipitridés, sous-fam. des pandioninés (Pandioninae), ordre des falconiformes (rapaces diurnes). Petit aigle (L. 50 à 60 cm). Le dos foncé contraste avec le vente blanc. La tête est fine, blanche sur le dessus. Une barre noire part des yeux jusqu'aux épaules et au dos.

Détails

Il vit sur presque tous les continents, en forêt, près des grandes rivières et sur les côtes. En France, il nidifie en Corse et au sud du Bassin Parisien. Migrateur.
Il mange des poissons.
La couvaison des 2 à 4 œufs dure 35 jours, l'éducation des jeunes 2 mois.

" LE BALBUSARD, Buff. — Rarement cet oiseau de proie voyage seul ; on les voit presque toujours deux ensemble posés sur quelques grands arbres au bord des eaux, d'où ils épient le moment favorable pour s'emparer des poissons qui se montrent à la surface de l'eau ; ce qui lui a valu ici le nom de Gai Pesquié (coq pêcheur). Cette espèce nous vient en automne et en hiver. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur ed., 2 vol., 1er vol., 320 p., p. 136)

" HUART, MORPHNOS, CLANGA, BALBUSARDUS, s. m. (Hist. nat. Ornitholog.) oiseau de proie. Celui qui a été décrit par Willughbi, pesait trois livres dix onces & demie ; il avait près de cinq pieds d’envergure. Le bec était noir & crochu ; les yeux ne sont pas enfoncés comme ceux de la buse ; ils ont deux paupières, l’inférieure est la plus grande. Cet oiseau est plus fort que la buse, il lui ressemble par la couleur de rouille mêlée de noirâtre, qu’il a sur toute la partie supérieure du corps. Il y a des plumes blanches sur l’occiput, qui lui ont fait donner en anglais le nom de bald buzzard. La gorge, la poitrine & le ventre sont blancs ; les plumes qui se trouvent sur le jabot ont une couleur de rouille : les jambes sont couvertes d’un duvet blanc. Il a environ 28 plumes dans chaque aile, & douze dans la queue : les ailes & la queue ont différentes couleurs, celles de la rouille, du blanc, du brun, & du noirâtre. Cet oiseau a les jambes longues, les pieds gros, forts, & de couleur bleuâtre ; le doigt extérieur peut se diriger en arrière ; ce qui fait une différence très apparente entre le huart & la buse. Le huart se trouve près des fleuves & des grands étangs, & même sur les côtes de la mer ; il vit de poisson, quoiqu’il n’ait point de membrane aux pieds, & qu’il n’ait pas le cou long comme les autres oiseaux pêcheurs : il niche sur la terre entre des roseaux. Sa ponte est de trois ou quatre œufs blancs, moins gros que ceux des poules. Willughb. Ornitolog.  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • zoologie

Classification française

  • oiseau
  • falconiforme
  • accipitridé

Classification scientifique

  • Accipitridae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32202 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15853 photos ou dessins.