cerisiers (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • cerisiers vrais (n. m.)

Etymologie

lat. cerasus de Cérasonte, ville d'Asie Mineure

Définition

Fam. des rosacées (Rosaceae). Arbres fruitiers qui produisent des cerises.

Détails

Exemples :
- Prunus avium, merisier, cerisier des oiseaux,
- Prunus avium var. juliana (L.), guignier, cf guignier,
- Prunus cerasus, Prunus vulgaris Schur, Cerasus vulgaris Mill., cerisier commun, cerisier vulgaire, cerisier acide,  cerisier aigre, griottier, griottier acide, cf griottier,
- Prunus serrulata, cerisier du Japon.

"CERISIER, s. m. cerasus, (Hist. nat. bot.) Genre d’arbre à fleur en rose composée de plusieurs pétales disposés en rond. Le pistil sort du calice, & devient dans la suite un fruit charnu presque rond, ou en cœur, qui renferme un noyau de la même forme, dans lequel il y a une semence. Ajoutez au caractère de ce genre le port de ses espèces. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)
Le cerisier se distingue en bigareautier & en merisier.
Le bigareautier a les mêmes feuilles & le même bois que le cerisier : son fruit est quarré, plus ferme, plus croquant, & d’un goût plus agréable, mais moins fondant que la cerise : il est presque blanc, mêlé d’un peu de rouge.
Le guinier a aussi le même bois & la même feuille que le cerisier : c’est un fruit précoce qui vient avant les autres espèces. La guine est rouge, blanche, cendrée, moins ronde que la cerise, la chair moins ferme & plus fade.
Le merisier est un arbre sauvage. Voy. Merisier.
Le griottier a de plus beau fruit que les autres. Voyez Griottier.
On appelle tous ces fruits des fruits rouges.
Les belles cerises à courte queue sont bonnes à confire, & elles croissent dans la vallée de Montmorency, où on les appelle cerises coulardes.
Il y a encore une cerise appelée royale ou d’Angleterre, qui revient à celle de Montmorency ou à la griotte.
Les cerisiers se multiplient par leurs noyaux germés & par des rejetons à leur pied : mais on les greffe ordinairement sur le merisier rouge, qui est le plus abondant en sève. Quand ces rejetons sont grands, on greffe dessus de grosses griottes, qui réussissent mieux que sur le merisier. (K)
Il y a deux espèces de cerisiers dont le fruit est d’usage en Médecine : le cerasus sativa, fructu rotundo, rubro, & acido. Tourn. Inst. Sa gomme passe pour lithontriptique, & ses cerises pour plus rafraîchissantes que les noires ; elles calment la soif ; elles sont bienfaisantes à l’estomac, & aiguisent l’appétit. La gomme du cerisier passe pour lithontriptique.
Leur suc est très-résolutif ; lorsqu’on les a fait bouillir, & qu’on en fait un usage fréquent, elles peuvent guérir plusieurs maladies chroniques ; & emporter par la diarrhée la matière qui faisait obstruction.
Le cerasus nigra, Offic. Germ. 1323. Ses cerises sont cordiales, céphaliques & salutaires dans toutes les maladies de la tête & des nerfs, comme les épilepsies, les convulsions, les paralysies, & autres maladies semblables.
L’eau distillée est d’un grand usage dans les affections spasmodiques. (N) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • alimentation
  • botanique

Classification française

  • rosacées

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [03/12/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32253 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16084 photos ou dessins.