ailante (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Ailanthus altissima Swingle
  • Ailantus glandulosa Desf.

Autres noms

  • ailante glanduleux
  • ailanthe (n. m.)
  • arbre à laque
  • bois puant (n. m.)
  • faux vernis du Japon
  • monte aux cieux
  • sent-mauvais
  • vernis de Chine (n. m.)

Anglais

  • tree of heaven

Etymologie

du chinois ailanto, arbre du paradis ; et lat. altissima, très haut

Définition

Fam. des simaroubacées (Simaroubaceae).
H : 20-30 m (il peut être très grand). Arbre originaire d'Extrême-Orient (sud de la Chine), qui a été planté sur les voies publiques (ornemental), très vigoureux. Les branches sont cassantes. Les feuilles, caduques, sont composées, imparipennées, avec 13 à 25 folioles, et alternes. Ces feuilles peuvent servir à nourrir le ver à soie de l'ailante Samia cynthia Drury (ailanthus silkmoth) pour obtenir l'ailantine, un textile, une soie à gros brin, et qui a été concurrencée par les textiles artificiels. Les fruits sont des samares en vrilles et persistent en hiver. Il fait de multiples rejets (drageonne) et a une croissance rapide.

Détails

Il a une odeur nauséabonde et la sève est irritante. Les feuilles sont toxiques.
C'est une plante médicinale (écorce, feuilles, racines) : astringente,  vomitive, vermifuge, antipaludéenne (ailanthone de l'écorce). C'est une plante qui peut être invasive, en colonisant les terrains perturbés et en empêchant la flore locale de s'y installer.

" VERNIS de la Chine, (Arts étrangers.) gomme qu’on tire par incision & qu’on applique avec art sur le bois pour le conserver, & lui donner un éclat durable.
Un ouvrage d’un bois vernis doit être fait à loisir. Un été suffit à-peine pour donner à l’ouvrage de vernis toute la perfection qu’il doit avoir. Il est rare que les Chinois aient de ces sortes d’ouvrages de prêts, presque toujours ils attendent l’arrivée des vaisseaux pour y travailler, & se conformer au goût des européens.
Ce que c’est que le vernis chinois. Le vernis que les Chinois nomment tsi, est une gomme roussâtre qui découle de certains arbres par des incisions que l’on fait à l’écorce jusqu’au bois, sans cependant l’entamer. Ces arbres se trouvent dans les provinces de Kiang si & de Se-tehuen : ceux du territoire de Kant-tcheou, ville des plus méridionales de la province de Kiang si, donnent le vernis le plus estimé...
Arbre d’où découle le vernis. Ces arbres dont la feuille & l’écorce ressemblent assez à la feuille & à l’écorce du frêne, n’ont jamais guère plus de 15 pieds de hauteur ; la grosseur de leur tronc est alors de deux pieds & demi de circuit, ils ne portent ni fleurs, ni fruits : voici comme ils se multiplient...
Propriétés du vernis. Le vernis de la Chine, outre l’éclat qu’il donne aux moindres ouvrages auxquels on l’applique, a encore la propriété de conserver le bois & d’empêcher que l’humidité n’y pénètre... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Sections

  • botanique
  • plante envahissante
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Classification scientifique

  • Simaroubaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.