lavande aspic (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Lavandula latifolia Vill.
  • Lavandula spica

Autres noms

  • aspic (plante)
  • grande lavande (n. f.)
  • lavande à feuilles larges
  • lavande mâle (n. f.)
  • nard (n. m.)
  • spic

Anglais

  • Portuguese lavender
  • spike lavender

Définition

Fam. des lamiacées (Lamiaceae). H. max. 0,8 m. Sous-arbrisseau méditerranéen. Espèce de lavande vivant à plus de 600 m d'altitude. Les feuilles sont larges et veloutées. Les hampes florales sont longues et ramifiées. Epis de fleurs bleu-violet plus petites que celles de la lavande vraie.

Détails

Elle a une odeur camphrée et son essence est moins fine. Le croisement avec la lavande vraie est le lavandin.
Utilisations : anti mites (en bouquets secs), parfum du linge. Pl. méditerranéenne, plante médicinale présente en France.

" La lavande mâle, le nard commun, le spic, s’appelle en Languedoc & en Provence l’aspic, & par les Botanistes lavandula major ou latifolia.
Sa racine ligneuse, divisée en plusieurs fibres, pousse des jets ligneux de la hauteur d’une coudée & demie ou de deux coudées, garnis de plusieurs rameaux grêles, quadrangulaires, noueux : ses feuilles inférieures sont nombreuses & placées presque sans ordre ; celles qui sont plus haut sont au nombre de deux, rangées alternativement en sautoir, charnues, blanches, larges de deux lignes, quelquefois de six, longues de deux ou trois pouces, garnies d’une côte dans leur milieu d’une odeur forte & agréable, d’une saveur amère.
Ses fleurs sont au sommet des rameaux, disposées en épi & par anneaux, bleues, d’une seule pièce, en gueule, dont la lèvre supérieure est redressée, arrondie, découpée en partie, & l’inférieure partagée en trois. Leur calice est oblong & étroit ; il en sort un pistil attaché en manière de clou à la partie postérieure de la fleur, accompagné de quatre embryons qui se changent en autant de grains renfermés dans une capsule, laquelle servait de calice à la fleur.
Ses feuilles sont beaucoup plus longues, plus larges, plus blanches & plus nombreuses sur les tiges & les rameaux, que dans la lavande femelle.
Les pédicules portent aussi des épis deux fois plus gros, plus longs & recourbés, & des fleurs plus petites, ce qui est assez surprenant : l’odeur de toute cette plante est aussi plus forte. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification française

  • lamiacées

Classification scientifique

  • Lamiaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.