viornes (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Viburnum

Autres noms

  • aubiers
  • boules-de-neige
  • obiers (n. m.)

Etymologie

lat. viburnum, viorne

Définition

Fam. des Adoxaceae (anc. caprifoliacées). Arbrisseaux décoratifs aux fleurs blanches et aux baies rouges.

Détails

Exemples :
- Viburnum carlesii,
- Viburnum davidii, viorne de David,
- Viburnum dentatum,
viorne dentée,
- Viburnum fragrans,
- Viburnum lantana L., viorne mancienne, cormancienne, auborne, mancine, matiane, barbeau, barbaris, cf viorne mancienne,
- Viburnum opulus, la viorne obier, obier, aubier, boule-de-neige, en forme de boule aux fleurs blanches, pl. médit., cf viorne obier,
- Viburnum plicatum Lamarth, boule-de-neige japonaise,
- Viburnum prunifolium L., viorne douce,buisson des cerfs, cf viorne douce,
- Viburnum tinus L., le laurier-tin, viorne-tin, favelon, pl. médit., cf laurier-tin.

" VIORNE, s. f. (Hist. nat. Bot.) viburnum ; genre de plante à fleur monopétale en rosette, profondément découpée. L’extrémité supérieure du calice perce le milieu de cette fleur, & devient dans la suite un fruit mou, ou une baie pleine de suc, qui renferme une semence osseuse, aplatie & striée. Tournefort, inst. rei herb.
La viorne est un arbrisseau d’un bois fongueux & moelleux. Il pousse des verges ou branches couvertes d’une écorce blanchâtre, longue d’environ trois pieds, grosses comme le doigt, très-pliantes, & propres à lier des fagots & des paquets d’herbes. Ses feuilles sont presque semblables à celles de l’orme, mais velues, opposées, larges, épaisses, crénelées en leurs bords, blanchâtres quand elles sont en vigueur, & rougeâtres quand elles sont prêtes à tomber.
Ses fleurs naissent au bout des branches en ombelles, blanches, & odorantes, d’une odeur approchante de celle des fleurs de sureau ; chacune d’elles est un bassin coupé en cinq crénelures, avec cinq étamines blanchâtres à sommets arrondis qui en occupent le milieu.
Quand ces fleurs sont tombées, il leur succède des baies molles, presque ovales, assez grosses, vertes au commencement, puis rouges, & enfin noires dans leur entière maturité, d’un goût douçâtre & vaseux, peu agréable ; elles contiennent chacune une seule semence de même figure, mais fort aplatie, large, cannelée, presque osseuse. La racine s’étend de côté & d’autre.
Cet arbrisseau croît fréquemment dans les haies, dans les buissons, dans les bois taillis, aux lieux incultes, pierreux, montagneux ; il fleurit en été, & son fruit murit en automne. (D. J.)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • botanique

Classification scientifique

  • Adoxaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [22/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13967 photos ou dessins.