avoine rude

Bookmark and Share

Scientifique

  • Avena strigosa Schreb

Autre nom

  • avoine brésilienne

Anglais

  • Bristle oats
  • lopsided oat

Définition

Fam. des poacées (Poaceae). C’est la seule avoine diploïde connue.
Ecologie : Espèce annuelle de 60 à 120 cm de hauteur ; elle est adaptée à des climats tempérés froids et est probablement originaire de l’Europe de l’Est. Cette espèce est mieux adaptée à des sols pauvres et peu profonds et à des températures estivales peu élevées.
Elle semble cependant bien adaptée au Vietnam du Nord en irrigué pendant la saison sèche froide.
Elle remplace Avena sativa dans les parties montagneuses de l’Europe septentrionale, centrale et orientale pour la production fourragère et la production de graines, là où cette espèce s’adapte mal. Elle est présente en Afrique, en Asie tempérée, en Australie et en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Sud : Brésil, Argentine et Chili.
Agronomie : Avena strigosa se reproduit par graines ; on la sème en ligne ou à la volée ;
Les lignes sont écartées de 17 à 20 cm. Cette céréale est tolérante au froid, et sert souvent de plante de couverture en Europe pendant l’automne et l’hiver ; cependant elle peut être cultivée au printemps et en été et se révèle résistante à la sécheresse. Elle s’adapte à tous les types de sols même pauvres, peu fertiles, contrairement à Avena sativa qui prospère sur des sols riches.
Elle est peu sensible aux maladies notamment à la rouille des céréales, aux pucerons. Mais elle est attaquée par les oiseaux.
On peut l’associer à des légumineuses.
Production : Elle donne une forte production en première coupe, plus faible pour les repousses (environ 20 t de MS/ha/an). Elle remplace Avena sativa dans des climats plus humides et plus frais. (Pays de Galles, Ecosse, Irlande). Elle est très appétée par les herbivores. Elle pousse en saison froide sèche dans les pays tropicaux sous irrigation (Vietnam, Brésil).
Utilisation : Cette graminée est utilisée essentiellement pour la coupe et l’affouragement en vert, rarement pour le foin, mais quelquefois en ensilage. Sa digestibilité est élvée. On peut également l’utiliser comme « mulch » pour la lutte antiérosive sur sols nus

Sections

  • alimentation
  • botanique

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.