vache 1 (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • cow

Etymologie

lat. vacca

Définition

Bovin femelle (sens large), bovin femelle en âge de reproduire (dans les enquêtes) ou bovin femelle qui a eu au moins un veau (sens strict)

Détails

La vache beugle, meugle ou mugit.

Exemples :
- vache-biche, cf bubale,
- vache allaitante (sucker cow, suckling cow),
- vache amouillante, prête à vêler,
- vache folle (maladie de la v.), Voir ESB = encéphalopathie spongiforme bovine,
- vache nourrice (nurse cow, foster cow),
- vache de réforme (culled cow, discard cow),
- vache de souche (breeding cow)
- vache en gestation, vache gravide (pregnant cow, in-calf cow),
- vache en oestrus (bulling cow, cow in estrus),
- vache marine, vache de mer, cf dugong,
- vache réformée pour vieillesse (cast cow, culled cow),
- vache saillie non pleine (barren cow),
- vache tarie (dry cow, non-lactating cow),
- vache vide, non gravide (open cow, non-pregnant cow).

" VACHE, s. f. (Hist. nat.) vacca, c’est la femelle d’un taureau. Voyez Taureau.

Vache, (Diete & Mat. méd) il n’y a que les paysans & les gens du peuple qui mangent la chair de la vache au-lieu de celle du bœuf : la première est communément plus dure, plus maigre, & par conséquent plus sèche ; cependant les bouchers en vendent quelquefois pour du bœuf, même à Paris ; & comme ils ont soin de choisir des vaches jeunes & grasses, peu de personnes s’aperçoivent de la fraude qui dès-lors devient indifférente. Voyez Bœuf.
La vache est proprement un objet médicinal en ce qu’elle fournit un aliment médicamenteux qui tient un rang distingué parmi les secours médicinaux ; savoir, son lait qui a aussi mérité à ce titre un article particulier...

Vache, (Corroyeur.) de tous les animaux qui sont sur la terre, il n’y en a guère dont les hommes tirent plus d’utilité que de la vache ; car indépendamment des veaux qu’elle produit, sa chair, son lait, ses cornes, ses os, sa graisse, son poil & sa peau, sont d’usage soit pour la nourriture de l’homme, soit pour le commerce.
Les peaux de vache qu’on appelle cuirs, se vendent en poil, vertes, salées ou sèches, & sans poil, tannées, passées en coudrement ou en croutes, corroyées ou apprêtées de diverses façons qu’on trouvera expliquées dans les article Cuir, Peau, Tanner & Corroyeur.
Le long poil de la queue des vaches fournit aux selliers une partie du crin qu’ils emploient, & le poil court dont toute la peau de la vache est couverte, sert à rembourrer les selles des chevaux, les bâts des mulets, &c... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.