urée (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • carbamide
  • urea

Etymologie

lat urina, urine du gr. ourein, uriner

Définition

NH2-CO-NH2. Déchet organique azoté résultant du catabolisme des bases pyrimidiques des mammifères et de certains poissons dits uréoteliques (uracyle, thymine et cytosine). En alimentation des végétaux, c'est un facteur de croissance, apporté par les animaux.

Détails

Son taux sanguin est de 0,15 à 0,50 g par litre chez l'homme. En alimentation des ruminants, les pailles, très riches en cellulose, peuvent être enrichies en azote par de l'urée. L'urée est un engrais azoté pouvant être utilisé pour fertiliser des herbages. Elle peut enrichir les fourrages grossiers en azote.

Sections

  • agropastoralisme
  • alimentation
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2021, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [26/01/2021]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32283 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16342 photos ou dessins.