avalure (n. f.)

Bookmark and Share

Définition

- 1. Décollement de la corne du sabot du cheval (la corne s'avale).
- 2. Maladie des serins qui ont trop avalé de nourriture.

Détails

" AVALURE, s. f. (Manege & Maréchal.) c’est un bourrelet, ou cercle de corne, qui se forme au sabot d’un cheval quand ce dernier a été blessé, & qu’il vient de la nouvelle corne qui pousse l’ancienne devant elle ; c’est proprement la marque de l’endroit où la nouvelle corne touche l’ancienne.
Les avalures n’arrivent que par accidents & blessures à la corne : lorsque celle-ci a été entamée par une blessure, ou par quelque opération, il se fait une avalure, c’est-à-dire, qu’il croit une nouvelle corne à la place de celle qui a été emportée ; cette nouvelle corne est plus raboteuse, plus grossière & plus molle que l’ancienne ; elle part communément de la couronne, & descend toujours chassant la vieille devant elle : lorsqu’on voit une avalure, on peut compter que le pied est altéré. (V) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Sections

  • cheval
  • pathologie
  • volailles

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [22/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13967 photos ou dessins.