tularémie (n. f.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • maladie de Francis
  • pseudo-peste (h.)

Anglais

  • rabbit fever
  • tularemia

Etymologie

du comté de Tulare, en Californie

Définition

Maladie infectieuse, contagieuse, inoculable due à Francisella tularensis, ex Pasteurella tularensis, qui atteint le lièvre surtout, les autres rongeurs sauvages (lapin, souris, rat, cobaye, etc.), certains oiseaux et se transmet facilement, parfois par un simple contact (orthozoonose), à l'homme et à d'autres espèces (chien, chat, vison, ...). La bactérie franchît la peau ; il faut donc porter des gants pour manipuler un lièvre trouvé mort, ou tué. Les insectes participent à la transmission entre animaux : mouches, moustiques, punaises, tiques, etc

Détails

Le lièvre est apathique, chancelle, facile à capturer. Chez l'homme, la tularémie peut ressembler à la peste bubonique : brusquement douleurs des muscles et de la tête, fièvre, puis formes variables, ulcéro-ganglionnaire, typhique, ...
Les lésions principales sont : la rate hypertrophiée et molle, le foie avec des nodules, les bubons.
La tularémie des rongeurs est une maladie légalement contagieuse en France.

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [27/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15207 photos ou dessins.