autruche (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Struthio camelus Linné 1758

Autre nom

  • autruche africaine

Anglais

  • ostrich

Etymologie

lat. struthio, autruche; " Très-grand oiseau,.. qui a quelques rapports avec la forme du chameau, d’où est venu le nom latin struthio-camelus."

Définition

Oiseau ratite (Palaeognathae) struthioniforme de la fam. des struthionidés. L'autruche est un oiseau terrestre coureur (ratite) de grande taille (le plus gros oiseau actuel), à cou allongé (qui semble nu) et à pattes longues et robustes.

Détails

Description : Les pieds sont pourvus de 2 doigts seulement. Les mâles adultes, plus grands que les femelles, sont noir et blancs, les femelles adultes et les immatures gris-bruns.

Domestication : L'autruche a été apprivoisée dès la plus haute antiquité.

Races : La race d'Afrique du Nord (Struthio camelus camelus), de très grande taille, a le cou et les cuisses roses ou couleur chair et une collerette blanche très visible sur le tiers inférieur du cou. Elle est en voie d'extinction. Le Ninningo qui subsiste au Burkina a la peau blanche, les tarses et les doigts gris.
La race des Somalis (Struthio camelus molybdophanes), la plus grande, a le cou et les cuisses gris-bleus, un collier blanc très marqué et le sommet de la tête chauve.
La race des Massaï (Struthio camelus massaicus) a le cou et les cuisses roses ou couleur chair et une collerette blanche plus étroite et circoncite que celle d'Afrique du Nord au tiers inférieur du cou. Elle est moins chauve que la race des Somalis.
La race d'Afrique du Sud (Struthio camelus australis), la plus lourde proportionnellement, a le cou et les cuisses gris-bleus, n'a pas de collier et a de petites plumes sur le sommet de la tête.

Habitat : La répartition géographique des autruches d'Afrique s'est réduite depuis le début du siècle.
- Struthio camelus camelus , l'autruche d'Afrique du Nord habite les plaines sur une bande allant du Sénégal à l'Ethiopie en passant par le Sahel et le Soudan : semi-désert et savane arbustive épineuse de types sahéliens.
- Struthio camelus molybdophanes, l'autruche des Somalies habite la brousse des régions soudaniennes en Ethiopie, à Djibouti, en Somalie.
- Struthio camelus massaicus, celle des Massaïs habite les savanes tropicales au Kenya et en Tanzanie.
- Struthio camelus austalis, l'autruche australe habite le veld buissonneux des pays du Sud de l'Afrique.
- L'autruche de Madagascar (sous-ordre des Aepyornithes, famille des aepyornithidés), géante de taille (l'oeuf avait 7 fois le volume de celui d'une autruche africaine) a disparu à une époque récente.

Elevages en Afrique : La première ferme a été ouverte en 1838 en Afrique du Sud. Des essais de domestication ont été faits en France, au Sénégal et en Algérie entre 1857 et 1864. Les couveuses artificielles ont été mises au point en 1869. Plus récemment, des élevages d'autruches ont été créés en Afrique du Sud (97 p. 100 de la production mondiale de plume en 1992), en Namibie, dans le bassin du Niger, le bassin du Tchad, au Soudan (Kordofan, Darfour), en Ethiopie (depuis 1984), en Egypte, en Algérie, à Madagascar et à l'île Maurice. Quelques fermes existent en Floride (U.S.A.). L'élevage a permis de sauver l'espèce. Les prix ont baissé lentement et il n'était plus rémunérateur de chasser les derniers animaux sauvages. L'autruche peut vivre 30 à 70 ans. L'élevage s'est développé jusqu'à l'apparition de matières synthétiques.

Utilisations : La plume d'autruche symbolisait la Justice et l'Egalité dans l'Egypte ancienne, car elle est symétrique. Elle a décoré les heaumes des chevaliers, les rois, les reines, les nobles, puis les femmes coquettes. Elle sert de parure. On la sectionne au ras de la peau.
Le cuir (1,2-1,4 m2 à 14-16 mois) sert à faire des sacs à main, des ceintures, des chaussures, etc.
La viande est produite par abattage à 14-16 mois vers 95 kg vifs : cuisses, biltongs, saucisses, nourriture pour animaux. Le biltong est fabriqué en faisant tremper les lanières de viande pendant 12 heures dans un bain d'épices, puis en les séchant pendant 72 heures dans une pièce fumée. La graisse est très prisée.
L'oeuf a une épaisseur moyenne de 1,97 cm. Il est consommé ou sert d'ornement. Il a le goût de l'oeuf de poule.
Des jeunes vivants peuvent être vendus à des fermes ou des zoos.
L'attelage d'autruches était longtemps réservé aux rois. Des courses sont organisées. L'autruche peut faire des enjambées de 4 m et atteint sans forcer 40 km/h. Elle peut courir à 70 km/h 30 min. Elle peut être montée : derby des autruches en Californie.

" AUTRUCHE, s. f. en latin struthio ou struthio-camelus, (Hist. nat. Orn.) Très-grand oiseau, dont le corps paraît petit à proportion de la longueur du cou et des pattes. C'est pourquoi la plupart des voyageurs ont trouvé au premier coup d’œil quelques rapports entre la forme de l’autruche et celle du chameau, d’où est venu le nom latin struthio-camelus..."  (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

" Les Autruches d'Afrique n'ont que deux doigts à chaque pied ; leurs pubis forment une symphyse. — Autruche Chameau (Struthio camelus), fournit aux indigènes de l'Afrique sa chair, sa graisse, ses œufs et surtout ses plumes. A différentes reprises on a tenté de la domestiquer ; les essais des colons anglais au Cap de Bonne-Espérance ont fini par réussir complètement. En 1865, il y avait au Cap 80 Autruches domestiques ; en 1875, ce nombre était monté à 32 847 ; en 1889 il atteignait 149 684. Une Autruche pond annuellement 23 à 30 œufs, souvent même jusqu'à 43 et 30. Mâle et femelle couvent à tour de rôle, pendant 43 jours, mais dans la pratique on a recours à l'incubation artificielle. Il est à désirer que l'élevage de l'Autruche soit sérieusement poursuivi en Algérie, où avaient été faits les premiers essais.
— Une autre espèce [ancien], l'Autruche des Somalis (Str. molybdophanes), vit dans l'est de l'Afrique. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1030)

Sections

  • zoologie
  • zootechnie

Classification française

  • oiseau
  • ratite
  • struthioniforme

Classification scientifique

  • Struthioniformes
  • Struthionidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31953 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13943 photos ou dessins.