transhumance (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • moving of flocks
  • transhumance

Etymologie

lat. trans, au-delà et humus, terre

Définition

Mode d'élevage avec migration saisonnière des troupeaux ou des ruches vers des régions plus fertiles ou vers des endroits fleuris. Le système est très mobile et il y a retour à des bases saisonnières chaque année. Les éleveurs ont une résidence permanente. Le calendrier et les itinéraires sont réguliers. Les déplacements, prévisibles dans leurs grandes lignes, sont calqués sur les saisons et se font vers des pâturages connus. Les troupeaux ne sont accompagnés que par des vachers ou bergers.

Détails

En saison sèche, les éleveurs vont vers des zones plus humides, après les récoltes, qu'ils quittent ensuite pour écarter les troupeaux des zones cultivées. Les éleveurs, ayant un droit d'usage stable, peuvent conduire d'autres activités comme les cultures. On distingue la grande transhumance, pouvant porter sur plusieurs centaines de km, la petite transhumance, plus locale, et la transhumance compensatoire ou commerciale, avec séjour des troupeaux dans les champs des agriculteurs après la récolte. Exemples : en France, les moutons des plaines et collines de Méditerranée montent vers les alpages pour y passer l'été (transhumance estivale) ; autrefois, ils se déplaçaient à pied le long de chemins appelés drailles, maintenant, ils sont transportés en camion. Les moutons des Alpes se déplaçaient vers les plaines en hiver par manque de pâturages (transhumance hivernale). En Afrique, au Sahara et au Sahel, l'élevage est nomade ou transhumant. Les Samburu du Kenya sont transhumants. Les Zaghawa du Tchad le sont aussi ; ils font des cultures non sédentaires. Les risques de perte d'animaux sont moindres et les animaux tirent parti de ressources dispersées. Les animaux sont des dromadaires, moutons, chèvres, ânes et zébus. Les points d'eau ont une grande importance. En saison sèche, les animaux se trouvent concentrés auprès des points d'eau permanent.

"La transhumance est un ensemble de mouvements saisonniers, de caractère cyclique, intéressant la totalité de la masse pastorale qui s'effectue à l'intérieur de pâturages coutumiers ; ce phénomène complexe, d'une impérieuse nécessité, est le mode d'élevage traditionnel de la zone sahélienne" en Afrique. (Laplanche Serge, 1969. L'élevage transhumant en zone sahélienne. Thèse pour le doctorat Vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort, Alfort, 47 p.)

Sections

  • agropastoralisme
  • caprin
  • mouton
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [17/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31952 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13946 photos ou dessins.