tomate (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Lycopersicum esculentum Mill.
  • Solanum lycopersicum

Autres noms

  • pomme d'amour
  • pomme d'or
  • pomme dorée
  • pomme du Pérou

Anglais

  • love apple
  • tomato

Etymologie

esp. tomata, de l'aztèque ; lycopersicum, du gr. lycos, loup et persikon, pêche

Définition

Fam. des solanacées (Solanaceae). Plante alimentaire cultivée et médicinale. Petite plante cultivée pour ses fruits rouge vif, les tomates ou pommes d'amour.

Détails

Plante médicinale présente en France : apéritive, astringente, diurétique, laxative.

'' La ''tomate'' est cultivée pour ses fruits, utilisés en frais ou transformés en conserve. Lorsque la consommation se fait en salade, des fruits assez gros sont recherchés alors que pour les sauces les petits fruits sont préférés… '' (Cirad/Gret/MAE, ''Mémento de l'Agronome'', 1 692 p., page 1045, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Etrangères (+ 2 cdroms)).

" TOMATE, s. f. (Diète.) c’est le nom que porte la pomme d’amour à la côte de Guinée, où elle croît abondamment. Les Espagnols qui ont appris des peuples de ce pays à manger ce fruit, ont adopté aussi ce nom. Ils les cultivent fort communément dans leurs jardins ; & c’est de chez eux que la culture de cette plante est passée depuis quelques années en Languedoc & en Provence où on l’appelle du même nom.
La tomate est encore une espèce de morelle, mais dont le fruit n’est point dangereux : ce qui est conforme à l’observation générale que les parties quelconques de toutes les espèces de solanum perdent leur qualité vénéneuse lorsqu’elles sont pénétrées d’acide, soit naturellement, soit ajouté par art, comme nous l’avons observé à l’article Morelle, à l’article Phitolacca, & à l’article Piment.
Le fruit de tomate étant mûr est d’un beau rouge, & il contient une pulpe fine, légère & très succulente, d’un goût aigrelet relevé & fort agréable, lorsque ce fruit est cuit dans le bouillon ou dans divers ragoûts. C’est ainsi qu’on le mange fort communément en Espagne & dans nos provinces méridionales, où on n’a jamais observé qu’il produisît de mauvais effets. (b) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale

Classification scientifique

  • Solanaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.