aubergine (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Solanum melongena L.

Autres noms

  • mélongène
  • plante aux œufs

Anglais

  • aubergine
  • egg plant

Etymologie

aubergine, du persan ; mélongène : qui produit des pommes

Définition

Plante alimentaire cultivée et médicinale de la fam. des solanacées.
Légume au fruit allongé et violet consommé par l'homme, originaire de l'Inde.

Détails

Les feuilles sont toxiques.
Plante médicinale présente en France. Elle est cholérétique, diurétique, émolliente, laxative, hypocholestérolémiante.

'' L’ ''aubergine''. Cette espèce se cultive pour ses fruits, consommés cuits. Ils sont appréciés pour leur saveur amère, légèrement sucrée ou fortement parfumée. Ils sont consommés comme légumes ou condiments.'' (Cirad/Gret/MAE, ''Mémento de l'Agronome'', 1 692 p., page 1029, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Etrangères (+ 2 cdroms)).

" MELONGENE [mélongene sic], s. f. (Hist. nat. Bot.) Tournefort compte douze espèces de ce genre de plante ; mais ses variétés ne consistent que dans la différente grandeur, forme, & couleur du fruit, ou dans les piquants dont il est armé. Nous n’avons donc besoin que de décrire ici l’espèce commune nommée par le même Tournefort, melongena, fructu oblongo, violaceo. Inst. rei herb. 151.
Sa racine qui est fibreuse & peu profonde, pousse une tige ordinairement simple, d’environ un pied de haut, de la grosseur du doigt, cylindrique, rougeâtre, couverte d’un certain duvet qui s’en peut aisément détacher. Elle jette des rameaux nombreux, & placés sans ordre, qui partent des aisselles des feuilles.
Ses feuilles sont de la grandeur de la main, & même plus grandes, assez ressemblantes aux feuilles de chêne, sinuées ou plissées sur les bords, mais non crénelées ou dentelées, vertes & couvertes superficiellement d’une certaine poudre blanche comme de la farine. Elles sont portées sur de grosses queues, longues d’un empan ; leurs nervures sont rougeâtres comme la tige, & quelquefois épineuses.
A l’opposite des feuilles, sortent des fleurs, tantôt seules, tantôt deux à deux ou trois à trois, sur la même tige ou la même branche. Ces fleurs sont des rosettes à cinq pointes, en façon d’étoile, amples, sinuées, blanchâtres ou purpurines, soutenues par des calices hérissés de petites épines rougeâtres, & divisés en cinq segments pointus. Quand les fleurs sont passées, il leur succède des fruits, environ de la grosseur d’un œuf ou d’un concombre, & selon l’espèce, oblongs, cylindriques, ou ovoïdes, solides, lisses, de couleur violette, jaune, purpurine, blanche, noire, ou verdâtre, doux au toucher, remplis d’une pulpe ou chair succulente. Ces fruits contiennent plusieurs semences blanchâtres, aplaties, qui ont pour l’ordinaire la figure d’un petit rein, & ressemblent assez à la graine du poivre d’Inde.
Il est vraisemblable que la melongène est le bedingian des Arabes, le tongu des habitants d’Angola, & le belingel des Portugais. Quelques botanistes modernes, comme Dodonée, Gérard, Lonicer, & Gesner, ont nommé le fruit de cette plante mala insana, des pommes dangereuses, ou malsaines, ou propres à rendre fou. Cependant ce fruit n’est nullement malfaisant, comme il paraît par l’usage continuel qu’en font les Espagnols, les Italiens, & les habitants de la côte de Barbarie dans leurs salades & leurs ragoûts. Les habitants des Antilles les font bouillir après les avoir pelées ; ensuite ils les coupent par quartiers, & les mangent avec de l’huile & du poivre. Les Anglais leur trouvent un goût insipide ; les Botanistes qui s’embarrassent peu du goût des fruits, cultivent la melongène par pure curiosité. (D. J.)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Classification scientifique

  • Solanaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [12/11/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31972 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14115 photos ou dessins.