tendon (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • tendon

Etymologie

probablement du verbe tendre

Définition

Cordage spécial de tissu fibreux, aminci, peu élastique, blanchâtre pouvant prolonger un muscle et inséré à un os par son autre extrémité pour lui transmettre le mouvement du muscle. Il peut traverser une gaine tendineuse ou une synoviale de glissement.

Détails

Exemples :
- tendon entorsé (strained tendon),
- tendon prépubien (prepubic tendon).

"TENDON, tendo, en Anatomie ; c’est une partie blanche, la plus ferme & la plus tenace de celles qui composent les muscles dont il forme les extrémités. Voyez Muscle.
La plupart des muscles ont au-moins deux tendons, un à chaque extrémité.
Celui qui est attaché à la partie vers laquelle se fait le mouvement, se nomme la tête du muscle. Celui qui est attaché à la partie qui est tirée vers une autre, se nomme la queue du muscle. Voyez Tête & Queue.
Lorsque les tendons s’épanouissent en forme de membranes : ces expansions sont appelées aponévroses. Voyez Aponévrose.
On a cru que les fibres qui composent le tendon, étaient nerveuses ; mais on trouve aujourd’hui qu’elles ne sont autre chose que des productions des mêmes fibres qui forment le ventre ou corps du muscle. Toute la différence est que dans le corps du muscle elles sont lâches & à une certaine distance l’une de l’autre ; au lieu que dans le tendon elles sont unies ensemble plus étroitement & plus fortement. Voyez Fibre. Leur blancheur vient uniquement de ce qu’à raison de leur tissu serré elles n’admettent pas la partie rouge du sang. En effet, il y a la même différence entre ces deux sortes de fibres qu’entre un écheveau de fil, & une corde faite du même fil.
Les fibres des tendons ne souffrent pas de contraction ou de dilatation, comme font celles du corps des muscles : elles agissent simplement comme des cordes pour tirer une partie vers l’autre...

Tendon, les Maréchaux appellent improprement ainsi dans le cheval une espèce de cartilage qui entoure une partie du pied, & qui est située entre la corne & le petit pied. On est souvent obligé de couper ce tendon. Dans le javart encorné, la matière qui se forme entre le petit pied & la corne, gâte ce tendon, le noircit, & l’on est obligé de l’extirper pour guérir le javart. Voyez Javart. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32131 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15547 photos ou dessins.