temps (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • tems (anc.) (n. m.)

Anglais

  • time

Définition

Durée des choses mesurée ou mesurable

Détails

Exemples :
- temps d'attente, délai d'attente (waiting time, withdrawal period) : Temps qu'il faut attendre avant de pouvoir commercialiser le lait ou la viande d'un animal traité avec un médicament qui laisse des résidus tel un antibiotique,
- temps d'exécution (operating time),
- temps de coagulation (coagulation time),
- temps de latence, temps de réaction (reaction time),
- temps de saignement (bleeding time),
- temps écoulé (lag phase),
- temps normal (standard time).

" TEMS, s. m. (Métaphysique.) succession de phénomènes dans l’univers, ou mode de durée marqué par certaines périodes & mesures, & principalement par le mouvement & par la révolution apparente du soleil. Voyez Durée.
Voici les différentes opinions des philosophes sur le tems.
M. Locke observe que l’idée du tems en général s’acquiert en considérant quelque partie d’une durée infinie, divisée par des mesures périodiques ; & l’idée de quelque tems particulier ou de longueur de durée, comme est un jour, un heure, &c. s’acquiert d’abord en remarquant certains corps qui se meuvent suivant des périodes régulières, &, à ce qu’il semble, également distantes les unes des autres.
Comme nous pouvons nous représenter ou répéter tant que nous voulons ces longueurs ou mesures de tems, nous pouvons aussi nous imaginer une durée, dans laquelle rien ne se passe ou n’existe réellement, &c. c’est ainsi que nous nous formons l’idée de ce qu’on appelle lendemain, année prochaine, &c.
Quelques-uns des philosophes modernes définissent le tems ; la durée d’une chose dont l’existence n’est point sans commencement, ni sans fin ; ce qui distingue le tems de l’éternité...

Tems, on appelle ainsi en termes de Manège, chaque mouvement accompli de quelque allure que ce soit ; quelquefois ce terme se prend à la lettre, & quelquefois il a une signification plus étendue. Par exemple, quand on dit au manège, faire un tems de galop, c’est faire une galopade qui ne dure pas longtemps ; mais lorsqu’on va au pas, au trot ou au galop, & qu’on arrête un tems, c’est arrêter presque tout court, & remarcher sur le champ. Arrêter un demi-tems, n’est que suspendre un instant la vitesse & l’allure du cheval pour la reprendre sans arrêter. Tems écoutés, c’est la même chose que soutenus, voyez Soutenus. Un bon homme de cheval doit être attentif à tous les tems du cheval, & les seconder à point nommé ; il ne doit laisser perdre aucun tems, autrement il laisse interrompre, faute d’aide, la cadence du cheval...

Tems, terme de Vénerie ; on dit revoir de bon tems, lorsque la voie est fraîche & de la nuit. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • généralités

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/06/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13733 photos ou dessins.