atonie (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • langueur (n. f.)

Anglais

  • atony

Etymologie

d’ privatif, et de τείνω, étendre

Définition

Manque de tonus de l'organisme ou des muscles. Diminution de la tonicité d'un organe contractile.

Détails

L'atonie concerne le relâchement des tissus et l'asthénie, la baisse de leurs fonctions.
Exemples :
- atonie intestinale,
- atonie utérine.

" ATONIE, s. f. (Med.) d’ἀ privatif, & de τείνω, étendre ; faiblesse, relâchement, défaut de ton ou de tension dans les solides du corps humain.
Ce mot était fort en usage parmi les Médecins de la secte méthodique, qui attribuaient les causes des maladies au relâchement, à la tension, ou à un mélange de ces deux.
L’atonie est cause de maladie dans la débilité des fibres, dans les tempéraments humides, & dans ce qu’on appelle l’intempérie froide & pituiteuse : elle est symptomatique dans les pertes abondantes, à la suite des grandes évacuations dans les maladies longues, lors de la convalescence, & enfin après de grands travaux, comme aussi après de grandes douleurs... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32080 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15378 photos ou dessins.