système nerveux (n. m.)

Bookmark and Share

Définition

Système comprenant les nerfs et les centres nerveux.

Détails

Exemples :
- système nerveux autonome, cf système nerveux autonome,
- système nerveux central, cf système nerveux central,
- système nerveux parasympathique, cf système nerveux parasympathique,
- système nerveux périphérique, cf système nerveux périphérique,
- système nerveux sensoriel, cf système nerveux sensoriel,
- système nerveux somatique, cf système nerveux somatique,
- système nerveux sympathique, cf système nerveux sympathique.

" La partie centrale du système nerveux [des Vertébrés] est représentée chez tous les Vertébrés par l'axe cérébro-spinal (encéphale et moelle épinière). Les parois de l'étui cranio-rachidien qui loge cet axe nerveux sont tapissées par une membrane fibreuse (dure-mère) ; l'encéphale et la moelle épinière sont eux-mêmes revêtus d'une membrane très vasculaire qui pénètre jusque dans leurs cavités (pie-mère) ; enfin, chez les Vertébrés supérieurs, il existe une membrane séreuse (arachnoïde) dont un feuillet tapisse la dure-mère, tandis que l'autre recouvre la pie-mère, mais sans la suivre dans les anfractuosités de la masse centrale : un liquide plus ou moins abondant s'amasse dans ces espaces sous-arachnoïdiens et porte le nom de liquide céphalo-rachidien. Quant aux faces libres de l'arachnoïde, elles sont humectées, comme celles de toutes les séreuses, par une sécrétion propre (liquide arachnoïdien).
Le tissu de l'axe cérébro-spinal se montre composé de deux substances d'aspect différent : une substance blanche, formée surtout de fibres nerveuses, et une substance grise, constituée essentiellement par les cellules dont émanent les fibres. Ajoutons que la moelle épinière possède un canal central qui la parcourt dans toute sa longueur et se transforme dans l'encéphale en larges cavités connues sous le nom de ventricules et communiquant les unes avec les autres.
L'encéphale...  cf encéphale.
Le système nerveux périphérique comprend de nombreux cordons qui naissent par paires de l'axe cérébrospinal et se distinguent, d'après leur origine, en nerfs crâniens et nerfs rachidiens. La plupart de ces nerfs sont mixtes, c'est-à-dire composés de fibres motrices et de fibres sensitives ; tous les nerfs rachidiens, en particulier, sont dans ce cas ; ils naissent distinctement par deux racines, une ventrale motrice et une dorsale sensitive.
Quant au système nerveux de la vie végétative (grand sympathique), il ne fait défaut que dans quelques formes inférieures. Il a pour base de nombreux ganglions réunis entre eux et communiquant avec le système cérébrospinal ; les filets qui en partent pour se rendre aux viscères constituent en général des plexus pourvus de ganglions secondaires. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 938-940)

Sections

  • anatomie
  • physiologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32045 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14959 photos ou dessins.