stomoxe (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Stomoxys calcitrans L.

Autres noms

  • mouche charbonneuse
  • mouche des étables
  • stomoxe mutin (n. m.)
  • stomoxe piquant (n. m.)

Anglais

  • stable fly

Etymologie

gr stoma bouche et oxys perçant

Définition

Fam. des muscidés (Muscidae). Petite mouche piqueuse (6-8 mm). Il a le même aspect que la mouche domestique, 4 bandes longitudinales sombres sur le thorax et 4 segments visibles à l'abdomen. Il se tient la tête en haut sur les murs.

Détails

La larve vit dans les excréments de cheval et les fumiers.
Il pique de préférence les pattes des animaux et les jambes de l'homme. Sa piqûre est douloureuse. Il transmet des maladies bactériennes (charbon, lèpre), virales (fièvre aphteuse, anémie infectieuse), dues à des protozoaires (trypanosomes) et à des helminthes.
Espèces voisines :
- Stomoxys niger,
- Stomoxys uruma
.

" Genre Stomoxe (Stomoxys Geolf.). — Trompe solide, allongée, piquante, coudée près de la base et dirigée horizontalement ; palpes ne dépassant pas l'épistome ; troisième article des antennes triple du deuxième ; style plumeux en-dessus.
Ce genre commence une série dont Rondani a fait une famille à part, et qui est caractérisée surtout par la constitution de la trompe : Stomoxydae. Les Stomoxes, au premier abord, ont tout à fait l'aspect des Mouches domestiques, mais la trompe suffit pour les différencier. Cette trompe, qui dépasse la tête en avant, est constituée par la lèvre inférieure formant gaine et renfermant deux stylets acérés : hypopharynx et épipharynx. Comme celles de ces Mouches, les larves des Stomoxes vivent dans les excréments frais du Cheval, dans les fumiers; mais leur développement est plus lent.
Le Stomoxe piquant (St. calcitrans Geoff.) ou Stomoxe mutin est très commun dans nos contrées vers la lin de l'été : il se rencontre même dans nos habitations, surtout s'il existe des écuries dans le voisinage. Au repos, on le distingue de la Mouche domestique en ce qu'il s'installe la tète en haut, tandis que celle-ci prend la position opposée.
On donne souvent à ces Insectes le nom de Mouches piquantes d'automne. Ils se posent volontiers sur les animaux et sur l'Homme. Leur piqûre, quoique peu douloureuse, incommode beaucoup les Chevaux : sur les sujets à peau fine et sensible, elle détermine même une légère inflammation locale, avec soulèvement des poils. En outre, les Stomoxes peuvent être considérés comme de dangereux agents de la propagation des maladies virulentes. On conçoit, en effet, que leur trompe pénétrante puisse être souillée par des substances septiques ou virulentes (puisées sur des cadavres ou sur des animaux malades), de façon à inoculer ensuite ces produits à des sujets sains. Toutefois, aucune preuve directe n'a été donnée, jusqu'à présent, en faveur de cette manière de voir : l'inoculation artificielle de trompes souillées à dessein ne peut évidemment donner des indications de sérieuse valeur. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 785-6)

Sections

  • parasitologie
  • pathologie
  • zoologie

Classification française

  • insecte
  • ptérygote
  • diptère
  • muscidé

Classification scientifique

  • Muscidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [07/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32129 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15535 photos ou dessins.