sorbiers (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Sorbus

Anglais

  • mountain ash

Définition

Fam. des rosacées (Rosaceae). Grands arbres de l'hémisphère nord. Jusqu'à 20 m. Feuilles imparipennées, alternes. Petits fruits ronds recherchés par les oiseaux.
Le bois et les fruits de certaines espèces sont utilisés.

Détails

Exemples :
- Sorbus aria, alisier blanc, alouchier, allouchier, allouche de Bourgogne, alisier blanc de neige, allier, drouiller, sorbier des Alpes (chess-apple),
- Sorbus aucuparia L., sorbier des oiseleurs, sorbier des oiseaux, sorbier des grives, cormier des chasseurs, arbre à grives, cochère, cormier sauvage (rowan) : cf sorbier,
- Sorbus chamaemespilus, alisier nain, alisier faux néflier, sorbier nain,
- Sorbus domestica L., cormier, sorbier domestique,
- Sorbus intermedia, alisier de Suède, sorbier intermédiaire, sorbier de Scandinavie
- Sorbus latifolia, alisier de Fontainebleau,
- Sorbus mougeotii, sorbier de Mougeot,
- Sorbus torminalis, alisier torminal, sorbier alisier, alisier des bois, alisier, alizier, aigrelier, tormigne.

" Voici les différentes espèces ou variétés du cormier les plus connues jusqu’à présent.
-Le cormier franc. C’est celui que l’on trouve le plus communément dans les enclos & dans les héritages.
-Le cormier à fruit en forme de poire.
-Le cormier à fruit en façon d’œuf. Les fruits de ces deux dernières espèces sont les plus âpres & les plus austères de tous.
-Le cormier à fruit rouge. Ce fruit est plus gros & d’un meilleur goût que ceux des espèces précédentes.
-Le cormier à fruit rougeâtre. Ce fruit est aussi gros que celui de l’arbre qui précède, mais inférieur pour le goût.
-Le cormier à petit fruit rouge. Ce fruit est moins moelleux & plus tardif que ceux des autres espèces ; aussi n’est-il pas trop bon à manger.
-Le cormier à fruit très-petit. Quoique le fruit de cet arbre soit le plus petit de tous, il est assez agréable au goût.
-Le cormier du Levant à feuille de frêne.
-Le cormier du Levant à gros fruit jaunâtre. Ces deux dernières espèces sont si rares, qu’on ne les connaît encore que sur le récit de Tournefort, qui les a trouvées dans le voyage qu’il a fait au Levant.
-Le cormier sauvage ou le cormier des oiseleurs. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • agropastoralisme
  • alimentation
  • botanique

Classification scientifique

  • Rosaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32080 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15378 photos ou dessins.