son 2 (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • bran

Etymologie

lat. secundus, secondaire

Définition

Sous-produit de meunerie correspondant à l'enveloppe (tégument) des grains de céréales, utilisable dans l'alimentation animale, mais jamais pour les volailles. Il est laxatif et diminue fortement la digestibilité. Il permet d'économiser les tourteaux chez les bovins. Chez le cheval, l'abus de son non corrigé donne des troubles osseux (ostéofibrose). On distingue gros (meilleur), moyen et fin. La valeur alimentaire est très variable.

Détails

Exemples :
- son de blé (wheat bran),
- son de maïs (maize bran),
- sons de riz (rice bran). Pour les sons de riz, on distingue :
¤ son de décorticage,
¤ son de cône ou farine basse ou son fin et
¤ son de riz artisanal.

" Son, (Commerce.) on sait que c’est la peau des grains moulus séparée de la farine par le moyen du blutoir, du sas, ou du tamis. Les Amidonniers se servent du son de froment pour faire leur amidon, qui n’est autre chose que la fécule qui reste au fond des tonneaux où ils ont mis le son tremper avec de l’eau. Les Teinturiers mettent le son au nombre des drogues non colorantes, parce que de lui-même il ne peut donner aucune couleur ; c’est avec le son qu’ils font les eaux sûres, dont ils se servent dans la préparation de leurs teintures. (D. J.)  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • cheval

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32045 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14952 photos ou dessins.