soles (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Austroglossus
  • Cynoglossus
  • Euryglossa
  • Microchirus
  • Solea

Anglais

  • soles

Etymologie

de solea, sandale, semelle, car les soles sont plates comme des semelles

Définition

Espèces de poissons plats appartenant à plusieurs familles (surtout soléïdés, achiridés et cynoglossidés).
L. jusqu'à 60 cm. Les 2 yeux sont du côté dorsal. Elles sont cachées dans le sable et les graviers du fond de la mer. Poissons comestibles par l'homme, commercialisés.

Détails

Exemples :
- Austroglossus microlepis, sole australe orientale, sole d'Afrique du Sud,
- Austroglossus pectoralis, sole australe occidentale, sole d'Afrique du Sud,
- Bathysolea profundicola, sole des profondeurs, L. max. 20 cm, poisson comestible de l'Atlantique et de Méditerranée,
- Buglossidium luteum, Microchirus boscanion, petite sole jaune, solenette, L. max. 13 cm, poisson comestible de l'Atlantique et de Méditerranée,
- Cynoglossus spp., soles-langues, soles tropicales, (Cynoglossidae), cf cynoglossidés,
- Dicologoglossa cuneata, séteau, langue d'avocat, L. 30 cm, Atlantique et Méditerranée (commune),
- Euryglossa orientalis, sole d'orient,
- Microchirus azevia, sole-perdrix juive, sole juive, L. 40 cm, Atlantique et Méditerranée,
- Microchirus boscanion, sole-perdrix rayée, L. 11 cm, en Atlantique,
- Microchirus hexophtalmus, sole-perdrix six-yeux, L. 20 cm, 6 ocelles près des nageoires dorsale et anale, en Atlantique,
- Microchirus ocellatus, sole ocellée, sole-perdrix ocellée, (eyed sole), L. 20 cm, Atlantique et Méditerranée,  
- Microchirus variegatus, sole panachée, sole-perdrix commune,  sole-perdrix panachée, sole-perdrix, séteau (thickback sole), L. max. 20 cm, queue arrondie, un grand ocelle au milieu,  poisson comestible de la Manche, l'Atlantique, la Méditerranée et l'Adriatique, présente en Méditerranée,
- Monochirus hispidus, sole velue (whiskered sole), L. max. 20 cm, poisson comestible de l'Atlantique et de Méditerranée,
- Pardachirus pavoninus, sole ocellée (Pacific sole), L. max. 22 cm, océans Indien et Pacifique,
- Pegusa lascaris, Solea lascaris, sole pole claire, sole pole, sole-pole, sole blonde (sand pole),  L. max. 40 cm, poisson comestible de la Manche, l'Atlantique, la Méditerranée, et l'Adriatique,
- Pegusa nasuta, Solea nasuta, Solea impar, sole pole sombre, sole pole de Méditerranée, L. 35 cm, Atlantique et Méditerranée,  
- Solea elongata, sole élancée,
- Solea senegalensis, sole du Sénégal, sole de roche, poisson élevé, L. max. 60 cm, poisson comestible de l'Atlantique et de Méditerranée,
- Solea solea, Solea vulgaris, sole commune, sole,  sole franche (common sole, Dover sole, black sole), L. 20-40 cm, jusqu'à 70 cm, en forme de langue, face dorsale brunâtre, une tache noire à l'extrémité du la nageoire pectorale droite, poisson élevé, poisson comestible de la Manche, l'Atlantique et la Méditerranée, en fonds meubles,
- Synaptura, soles-ruardons,
- Synapturichthys kleinii, Solea kleini, sole tachetée, sole de Klein (Klein's sole), L. 40 cm, Méditerranée,
- sole de roche : cf targeur,
- soles américaines, cf achiridés,
- soles-langues, cf cynoglossidés.
Réf. (en Méditerranée) : http://www.cotebleue.org/).

" SOLE, s. f. solea, lingulaca, (Hist. nat. Ichthiol.) poisson de mer, dont la figure a quelque rapport à celle d’un langue de bœuf ; il est plus long, plus plat & moins large que la plie ; la face inférieure du corps a une couleur blanche, & la face supérieure est noire ; les mâchoires sont courbes, & n’ont point de dents. Il y a sur chacune des faces du corps un trait droit qui s’étend depuis la tête jusqu’à la queue ; les yeux sont placés sur la face supérieure de la tête ; les nageoires des ouïes ont la même couleur que la partie du corps où elles se trouvent ; celle du dos & celle du ventre sont blanches en-dessous & noires en-dessus ; la première s’étend sur toute la longueur du dos ; l’autre ne commence qu’au-dessous de l’anus, & se prolonge aussi jusqu’à la queue dont la nageoire n’est pas fourchue. La sole craint le froid, & se cache au fond de la mer pendant l’hiver. Sa chair est dure, visqueuse, très nourrissante & de bon goût, surtout lorsqu’elle a été gardée quelque temps, c’est pour cette raison que les soles sont meilleures à Paris que sur les côtes où on les pêche. Rondelet, hist. nat. des poissons, part. I. liv. XI. chap. x... (D. J.)  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • animal méditerranéen
  • zoologie

Classification française

  • poisson
  • ostéichthyen
  • pleuronectiforme
  • soléidé

Classification scientifique

  • Soleidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [29/03/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32042 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14870 photos ou dessins.