semence (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • seed
  • seeds
  • semen

Etymologie

lat. sementis, semaille

Définition

- 1. (seed, seeds) : Graine ou autre partie d'une plante qui permet de former une plante nouvelle.
Exemples : semence calibrée (graded seed), semence de souche, de départ (breeder seed), semence enrobée (dressed seed), semence fourragère (pasture seed, herbage seed).
- 2. (semen) : Nom donné au sperme dilué puis conditionné (semen packaging) pour l'insémination artificielle.
Dérivés : congélation de la semence (deep freezing of semen), semence congelée (frozen semen).

Détails

SEMENCE, s. f. dans l’économie animale, humeur épaisse, blanche & visqueuse, dont la sécrétion se fait dans les testicules, & qui est destinée au grand œuvre de la génération.
La semence qui a séjourné longtemps dans les testicules & dans les vésicules séminales, est plus épaisse que toutes les humeurs du corps. Il n’en est donc point dont la préparation se fasse avec tant de lenteur, dont le cours soit retardé par tant de détours, ou qui soit tenue si longtemps en repos. A moins de violer les lois de la nature & de s’épuiser, il n’est point d’humeur dont elle semble si avare. Toutes les liqueurs une fois séparées vont droit aux parties qui en font l’excrétion ; mais par quel long détour la semence y parvient-elle, & quel chemin n’a-t-elle pas à parcourir dans le testicule & son réseau, dans l’épididyme, dans le canal déférent, dans les vésicules, &c. Nous ne savons pas encore pourquoi la nature s’est servie d’un sang urineux, & qui sort presque des reins même, pour faire la semence, & pourquoi elle a placé les vésicules si proches de la vessie...
La somme de ces observations a été que le sang, le sérum, l’urine, la liqueur des ventricules du cerveau, les liquides de la matrice & de la vessie, ne contenaient aucun de ces petits insectes ; mais qu’il y en avait dans le liquide des interstices celluleux du testicule, dans le conduit Higmore, dans tout le testicule, dans tout l’épididyme, dans tout le canal déférent, dans les vésicules séminales, & dans la semence expulsée dans le coït de l’homme & des animaux...
Prenez un peu de semence délayée dans de l’eau tiède, mettez-la sur un petit morceau de tuile, & sous le plus petit microscope qui ait le plus proche foyer, alors vous verrez ces animaux vivants, se mouvoir comme des anguilles, oblongs, ayant la tête un peu grosse, & nageant dans une liqueur qui n’en contient point ; de sorte que la semence est composée de deux parties ; 1°. d’animaux qui survivent assez longtemps à leur sujet ; 2°. d’une humeur douce, visqueuse, qui se meut à peine. La liqueur des prostates ne contient point d’animalcules, ni le sperme des femmes, ni le liquide des ovaires ; la principale utilité du testicule consiste donc dans la génération.
La semence entre dans les trompes mêmes, & de-là n’a pas loin pour aller se rendre à l’ovaire...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • agriculture
  • agropastoralisme
  • reproduction

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [30/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15225 photos ou dessins.